Venezuela : le glacier tropical de Humboldt disparaît et cède sa place à la végétation

news Jan 4, 2021

La fonte de ce glacier, en raison du réchauffement climatique, est à la fois inquiétante pour le Venezuela, et intéressante pour les scientifiques avec l'apparition d'une nouvelle végétation.

Selon des données récoltées par des scientifiques vénézuéliens, le glacier de Humboldt situé dans la Sierra Nevada de Mérida à l'ouest du pays, aurait perdu plus de 99% de sa surface depuis 1910. La végétation reprend ainsi peu à peu ses droits dans les vestiges du dernier glacier de la Cordillère des Andes vénézuélienne.

Alejandra Melfo, physicienne et membre du projet "Dernier glacier du Venezuela" :

Pour les habitants de Mérida, c’est très triste, très difficile. (Mais) c’est extrêmement intéressant pour un scientifique d’avoir la possibilité d’observer comment la vie apparaît progressivement sur la roche.

Ce glacier est le dernier des 5 principaux glaciers tropicaux du pays sud-américain. S'il venait à disparaître, le Venezuela serait le premier pays du monde à voir s’effacer tous ses glaciers.

Selon Luis Daniel Llambi, coordinateur du projet et spécialiste en recherches environnementales, "en 1910, au pic Humboldt, il y avait l’équivalent de 300 terrains de football (de glacier) Aujourd’hui, il n’y en a plus que cinq". Alejandra Melfo parle elle d'une surface de 4,5 hectares d'après des mesures réalisées en 2019.

José Manuel Romero, un documentariste ayant participé au tournage d'un documentaire sur le projet et réalisé une ascension du glacier en 2000 :

Je suis arrivé jusqu’au glacier de Humboldt et il me paraissait infini. Il fallait marcher des heures sur le glacier pour arriver au sommet. C’était incroyable, magnifique. Jamais je n’aurais imaginé qu’il puisse disparaître, du moins en si peu de temps.

Des opportunités scientifiques

Selon Alejandra Melfo, la potentielle disparition de ce glacier présente tout de même une "opportunité unique de mener des études qui n’avaient pas été faites dans les Andes, sur la façon dont la vie colonise la roche quand la glace se retire". Pendant 3 missions, elle précise que "mousses et lichens nouveaux pour le Venezuela" ont été découverts, "des espèces qui n’avaient pas été répertoriées à cette altitude, y compris des espèces jamais recensées".

Alejandra Melfo, physicienne et membre du projet "Dernier glacier du Venezuela" :

Nous avons vu des colibris, notamment une espèce (…) qui pollinise les plantes à cette altitude. On a constaté une association de mousses, lichens et bactéries qui forment un environnement où d’autres plantes peuvent vivre. Le glacier meurt et laisse de la vie, une nouvelle opportunité pour de la vie.

Le projet a enfin permis d'élaborer des "cartes multitemporelles" qui déterminent à quel endroit était le glacier au cours de l’histoire pour mieux évaluer son recul.


Retrouvez tous nos articles news sur notre blog en cliquant ici.


Retrouvez tous nos produits sur : auroremarket.fr

Rejoignez la Aurore Market Family sur Facebook et Instagram !

Image : Pixabay / 12659751

Sources :

Au Venezuela, le glacier tropical de Humboldt “meurt” et “laisse la vie” émerger
Caracas - A plus de 4.000 mètres d’altitude, mousses, lichens et oiseaux colonisent peu à peu les vestiges du dernier glacier de la Cordillère des Andes vénézuélienne : la fonte des neiges, accélérée par le réchauffement climatique, suscite le désarroi, mais ouvre aussi des champs d’observation uniq…
Au Venezuela, le glacier tropical de Humboldt disparaît
La température y a augmenté trois fois plus vite que la moyenne mondiale ces 30 dernières années, en raison de phénomènes naturels « probablement intensifiés » par le changement climatique, selon une étude publiée ce lundi. http://www.20minutes.fr/planete/2810771-20200629-changement-climatique-rechauffement-3-fois-plus-rapide-pole-sud-reste-monde…
Au Venezuela, le glacier tropical de Humboldt “meurt” et “laisse la vie” émerger - GoodPlanet mag’
A plus de 4.000 mètres d’altitude, mousses, lichens et oiseaux colonisent peu à peu les vestiges du dernier glacier de la Cordillère des Andes vénézuélienne : la fonte des neiges, accélérée par le réchauffement climatique, suscite le désarroi, mais ouvre aussi des champs d’observation uniques pour l…

Lucile Guerrier

Rédactrice web - Aurore Market