Un pétrolier abandonné menace de déverser du pétrole dans la mer Rouge

news Jul 20, 2020

Le tanker Safer abandonné et amarré dans la mer Rouge menace de déverser 1,14 million de barils de pétrole. Une potentielle catastrophe environnementale.

Un pétrolier qui tombe en lambeaux

La mer Rouge est actuellement menacée par le délabrement du pétrolier Safer, un tanker de plus de 45 ans contenant 1,14 million de barils de pétrole à son bord et stationné au large des côtes yéménites. Plusieurs risques se présentent : corrosion, explosions de gaz dans les cuves, et fuite dans le tuyau de refroidissement détectée en mai dernier. En somme, les prémisses d'une éventuelle catastrophe écologique.

Ian Ralby,  PDG de IR Consilium, cabinet de conseil maritime :

Le tuyau a éclaté, envoyant de l'eau dans la salle des machines et créant une situation vraiment dangereuse.

Une équipe de plongeurs, envoyée par Safer Exploration and Production Operations, une compagnie pétrolière en partie contrôlée par les Houthis, a permis de réparer la fuite et surtout d'éviter le naufrage du navire !

Une potentielle catastrophe écologique à l'horizon

Si le contenu de ce pétrolier venait à se déverser, les conséquences écologiques seraient désastreuses. En effet, les coraux, les poissons ainsi que de nombreux oiseaux seraient tragiquement atteints. Dans un pays où la plupart de la population dépend des aides, plus de 68.000 sur 126.000 pêcheurs perdraient leur source de revenus. Selon le gouvernement yéménite, ce tanker pourrait entraîner "la plus grande catastrophe environnementale au niveau régional et mondial". En effet, si le bateau se brise, cela entrainerait deux types de catastrophes...

Lise Grande, coordinatrice humanitaire de l'ONU pour le Yémen :

Il y aura une catastrophe environnementale sans égale (...) et ce sera une catastrophe humanitaire car le pétrole rendra le port de Hodeida inutilisable.

Une marée noire pourrait également déborder sur le golfe d'Aden et en mer d'Arabie selon le groupe environnemental yéménite Holm Akhdar. La région pourrait mettre 30 ans à s'en remettre et plus de 115 îles de la mer Rouge perdraient leur habitat naturel.

Une inspection acceptée par les rebelles

Les rebelles Houthis du Yémen refusaient encore il y a quelques temps l'accès au navire aux experts de l'ONU. Ce n'est que le 12 juillet dernier qu'ils ont accordé l'accès au bateau pour une inspection.

Le pétrolier n'a pas été entretenu depuis l'éclatement de la guerre entre les Houthis et le gouvernement yéménite, il y a 5 ans. Le Conseil de sécurité de l'ONU a ainsi tenu une réunion le 15 juillet sur cette question afin d'effectuer des réparations et d'envisager l'avenir de ce bateau pour prévenir la catastrophe environnementale se profilant.

Extrait d'un rapport d'IR Consilium :

Au milieu d'une pandémie mondiale et en bordure d'une zone de conflit, les chances d'une réponse rapide et adéquate (à une pollution) sont extrêmement faibles.

Doug Weir, directeur de la recherche et des politiques au Conflict and Environment Observatory :

Les risques sont clairs : plus le conflit se prolonge, plus ils deviennent importants, et plus toute opération de sauvetage sera complexe et coûteuse.

Affaire à suivre donc...


Retrouvez tous nos articles news sur notre blog en cliquant ici.


Retrouvez tous nos produits sur : auroremarket.fr

Rejoignez l'Aurore Market Family sur Facebook et Instagram !

Source image : Unsplash/Khamkéo Vilaysing

Sources :

Un pétrolier en train de tomber en morceau menace la mer Rouge
Le pétrolier Safer est amarré en mer Rouge et tombe en lambeau, menaçant de déverser 1,14 million de barils de pétrole.

Lucile Guerrier

Etudiante et stagiaire en communication - Aurore Market