ONU : 3 agences invitent à réorienter les aides publiques à l'agriculture

news Sep 17, 2021

A quelques jours du Sommet mondial sur les systèmes alimentaires, 3 agences de l'ONU appellent à réorienter les soutiens publics à l'agriculture.

Une opportunité de plusieurs milliards de dollars

Les trois agences de l’ONU, la FAO (agriculture et alimentation), le PNUD (développement) et le PNUE (environnement) appellent les gouvernements du monde entier à avoir "une prise de conscience" sur le soutien public à l'agriculture. Ils estiment que près de 90% des agriculteurs, ont souvent des effets défavorables à l'environnement ou à la santé et demandent à les rediriger afin de les rendre plus efficaces.

Cette aide aux agriculteurs dans le monde représente un total de 540 milliards de dollars chaque année. 87% des aides, soit 470 milliards de dollars, engendrent « des distorsions de prix et sont dommageables pour l’environnement et socialement ». Les prix des droits de douane, des subventions à l'exportation ainsi que des quotas à l'importation sont pointés du doigt puisqu'ils représentent 294 milliards de dollars par an.

L'économiste à la FAO, Marco Sanchez souligne :

Cela entraîne des distorsions de prix
Cela nuit à l’efficacité !

De plus, l'impact négatif sur l'environnement est notamment dû à une production ou à un intrant en particulier et cela peut engendrer une « utilisation massive de produits chimiques, un appauvrissement des ressources naturelles et le développement de la monoculture », poursuit Marco Sanchez puisque le budget s'élève à 245 milliards de dollars par an. Et ce soutien budgétaire encourage à un mauvais équilibre nutritionnel puisqu'il favorise les aliments de base (sucre, etc.) a contrario des fruits et légumes.

Une procédure en 6 étapes

La FAO, le PNUD et le PNUE des Nations Unies recommandent une procédure en six étapes afin d'améliorer progressivement ces soutiens. La réorientation des budgets devra être ajustée à la situation de chaque pays et se fera de manière « transparente » et basée « sur des preuves ».

Marco Sanchez, économiste à la FAO déclare :

Dans l'ensemble, la réaffectation des soutiens agricoles est une occasion unique de transformer les systèmes alimentaires, mais cela ne se fera pas sans un soutien fort des gouvernements et une action urgente lors des prochains événements internationaux

Retrouvez tous nos articles news sur notre blog.


Retrouvez tous nos produits sur : auroremarket.fr

Rejoignez la Aurore Market Family sur Facebook et Instagram !

Photo : Pexels

Sources :

ONU : “réorienter” les soutiens à l’agriculture aux effets souvent “dommageables”
Trois agences de l’ONU ont lancé mardi un pavé dans la mare des soutiens à l’agriculture, estimant qu’ils engendrent trop souvent des effets “dommageables” pour l’environnement ou la santé et appelant à les “réorienter” afin de les rendre plus efficaces et plus justes.
Trois agences de l’ONU appellent à « réorienter » les soutiens à l’agriculture aux effets souvent « dommageables »
Trois agences de l’ONU appellent à “réorienter” les soutiens publics à l’agriculture dont près de 90% ont des effets environnementaux ou sociaux “dommageables”, dans un rapport publié mardi. Intitulé “Une opportunité de plusieurs milliards de dollars” et porté par la FAO (agriculture et alimentation…
Trois agences de l’ONU appellent à « réorienter » les soutiens à l’agriculture
Ceux-ci ont trop souvent des effets « dommageables » pour l’environnement ou la santé, selon les agences.