Tours : un projet solidaire de logements pour sans-abris

news Jun 8, 2021

Un projet d’Entraide et Solidarités, pour héberger des sans-abris, financé par l’État et soutenu par la Ville de Tours.

Il y a un an, après le premier confinement et sous la pression des associations, le gouvernement a admis qu’il fallait maintenir ouverts certains centres d’hébergement d’urgence et pas seulement en cas de grand froid.

Cela s'est d'abord traduit par des réservations d'hôtels très coûteuses, sans pour autant réellement résoudre le problème des grands précaires et leur exclusion. Les pouvoirs publics ont alors lancé un appel à des solutions innovantes pour l’hébergement de ces personnes isolées et ainsi leur donner accès à un logement.

Il y a six mois, le projet de l’association Entraide et Solidarités a été retenu parmi une quarantaine d’autres en France, avec l’appui de la préfecture d’Indre et Loire, de la Ville de Tours et de l’Agence régionale de santé pour lutter contre la précarité. Mais encore fallait-il trouver un lieu d’implantation, un terrain ou un bâtiment existant !

Malgré des mois de recherche active, notamment avec les élus et les services municipaux, aucun site qui convienne n’a été proposé. Sauf, en dernier recours, un terrain municipal quai de Marmoutier, à l’est du parc de Sainte-Radegonde, juste après l’autoroute. Un dernier recours, car le lieu est inondable et n’est mis à la disposition de l’association que pour une année seulement. Il va donc falloir continuer de chercher !

Héberger jusqu’à vingt personnes sans abri, avec des animaux, ce n'est pas une mince à faire mais Entraide et Solidarités a relevé le défi et peut enfin passer à la phase pratique. Un temps, l’association a envisagé de recourir à d’anciens camions frigorifiques transformés en "villas d’urgence" par une fondation basée en Maine-et-Loire, mais s’agissant d’un site inondable il fallait prévoir une solution de repli si nécessaire, donc des structures faciles à déplacer. D’où le choix finalement de "tiny houses", des petites maisons sur roues aménagées comme des studios, et d’autres structures mobiles s’il le faut, pour héberger jusqu’à 20 personnes, et éventuellement avec des animaux.

Intérieur d'une tiny house. Source : Unsplash.

Les "grands précaires" bénéficieront évidemment d’un accompagnement social complet de l’association. Les premières maisons sont commandées et leur construction lancée à la menuiserie Henry, de Saint-Cyr-sur-Loire mais les délais et les coûts sont en train d’évoluer, à cause notamment de la pénurie de matériaux.

Loin de régler définitivement le drame des sans-abri, ce programme marque cependant un pas important vers une solution pérenne pour l’hébergement d’urgence !


Retrouvez tous nos articles news sur notre blog.


Retrouvez tous nos produits sur : auroremarket.fr

Rejoignez la Aurore Market Family sur Facebook et Instagram !

Photo : Unsplash

Sources :

https://www.lanouvellerepublique.fr/indre-et-loire/tours-des-tiny-houses-pour-les-sans-abri-en-bord-de-loire?queryId%5Bquery1%5D=57cd2206459a452f008b4594&queryId%5Bquery2%5D=57c95b34479a452f008b459d&page=9&pageId=57da5ce9459a4552008b4796