De plus en plus d'alternatives à la Fastfashion fleurissent, et nous permettent de repenser notre façon de nous habiller. Réutilisation, coton bio, production locale, commerce équitable... diminuer son impact écologique et social est devenu le fil rouge de la Slowfashion. Produire moins pour produire mieux. En prenant T-shirt propre et Coton vert comme exemple, on vous présente les avantages de ces deux types de production pour que vous puissiez faire votre choix. N'hésitez pas à nous faire part de votre avis !

La mode éthique, parfois une question de prix

En tant que consommateur, passer de la fastfashion à la mode éthique peut être difficile pour une question de prix. Quel est le prix juste du vêtement, tous points de la chaîne de production confondus ? Comment est redistribué l'argent ? Et surtout : combien de temps va t-il durer ?

Le T-shirt Propre propose chez Aurore Market des T-shirt à 29,25€ pour les adhérent, contre 39€ pour les non-adhérents. Le coton est bio, sa production n'a nécessité de parcourir que 3000 km (contre 48000 km pour un t-shirt lambda), réduisant l'impact environnemental du T-Shirt de 94%. C'est aussi créer de l'emploi en France, et faire perdurer la couture d'excellence.

L'équipe T-Shirt Propre

Pour comparer ce qui est comparable, le T-shirt en coton bio que propose Benjamin sur son site Coton vert est à 25€. En achetant un T-Shirt, vous versez 1€ à l'ONG Partenaires qui aide les enfants des rues de Dacca, au Bangladesh, au quotidien. Pour ce qui est de la production, le coton bio est produit en Inde, le tissu est cousu au Bangladesh, où les producteurs sont payés deux fois l'équivalent du SMIC local, et la broderie est confectionnée à Domalain et Montgermont, en Ille-et-Vilaine, et l'a couture de l'étiquette à Rennes, tout près du local de Benjamin. Les T-shirts sont labellisés GOTS, ce qui assure que le t-shirt est produit dans de bonnes conditions. Vous pouvez retrouver toutes les informations sur ce label ici !

Benjamin de Coton vert. Crédit photo @camprods

Pour un T-shirt en coton bio de bonne qualité, le prix de référence se situerait donc entre 29€ et 39€.

N'hésitez pas à aller fouiller sur leurs sites respectifs pour comprendre comment fonctionne la chaîne de production.

Pour changer les choses, imposer de nouveaux standards

L'acte de consommation par l'achat est un moyen de vote. Notre argent finance la structure qui nous vend le produit. Lorsqu'on achète, que souhaitons-nous soutenir ?

Les produits issus du commerce équitable ont l'avantage de proposer une alternative économique et sociale au modèle actuel : s'affranchir du cours et de la bourse pour proposer des prix qui ont du sens. Redéfinir le prix juste.

Face à la prise de conscience des piètres conditions de travail  dans les pays producteurs, certains consommateurs décident de changer leur façon de consommer la mode. Passer au local est-il la solution ?

Certes, refuser d'acheter ses vêtements chez des marques qui cautionnent ces conditions de travail au Bangladesh ou en Chine est un moyen de montrer son désaccord. Consommer français permet de remettre en question la délocalisation. Consommer équitable remet en question le rôle des pays consommateurs par rapport aux pays producteurs, ou du moins leur relation. Payer les fabricants de t-shirt deux fois l'équivalent du SMIC local, c'est aussi une façon de montrer que la rémunération qu'ils peuvent toucher avec d'autres marques de vêtements n'est pas juste. N'est-il pas notre rôle que de rétablir une justice des prix dans les pays où nous avons créé un déséquilibre ? Où nous avons participé à creuser cet écart "riches-pauvres" ?

Le transport en vaut-il le coup ?

Dans le billet sur le commerce équitable et le climat, j'essayais de montrer que ce qu'on appelle le dernier kilomètre était également une source importante d'émission de GES. Pas autant qu'un trajet en avion, mais non-négligeable. Ici dans les deux cas, T-shirt propre et Coton vert, vous vous faites livrer à domicile ou en point relais, à partir de la centrale de chaque structure. Le dernier kilomètre correspond à cette livraison, souvent effectuée par la route.

Pour finir l'état des lieux des avantages économiques, sociaux et environnementaux des deux marques, on notera que la production locale pollue moins qu'une production au Bangladesh. Mais jusqu'à quel point ? La pollution engendrée par un trajet du T-shirt du Bangladesh jusqu'en France est-elle amortie par les bienfaits sociaux dans le pays de départ ? Difficile de comparer deux facteurs si différents, mais d'importance égale.

Etre un consomm'acteur conscient

A "consommer local ou solidaire ?" il n'y a pas de bonne réponse ! L'objectif est de faire votre acte d'achat en pleine conscience : à quoi souhaitez-vous contribuer ?


Vous souhaitez avoir également des T-shirt Coton vert à Aurore Market ? Vous souhaitez donner votre avis ? N'hésitez pas à réagir en commentaire !