Bièvre : Anne Souyris veut faire ressurgir la rivière

news Jan 21, 2020

Anne Souyris, la tête de liste EELV dans le 13e arrondissement se lance un nouveau défi : faire ressurgir l'emblématique rivière "la Bièvre" dans le quart sud-est de la capitale.

La promesse de déterrer la Bièvre

Autrefois très fréquentée, puis enfouie sous terre, la Bièvre est une rivière qui prend source à Guyancourt. Elle se jetait auparavant dans la Seine à hauteur de la gare d'Austerlitz après un parcours de 33 km à travers l'Essonne, les Hauts-de-Seine et le Val-de-Marne... Devenue un cloaque insalubre et pestilentiel, elle a complètement disparu du paysage parisien depuis le début du XXe siècle.

Mais Anne Souyris, élue actuelle adjointe à la mairie de Paris chargée de la santé, a dévoilé le projet phare de son programme si elle devient Maire du 13e arrondissement : faire revivre la rivière enterrée qui coule sous les rues de la capitale.

Un paysage relaxant pour les Parisiens

Les visuels exposés lors de la présentation sont parfaitement explicite. On y voit la rue Brillat-Savarin semblable à n’importe quelle rue goudronnée de Paris, transformée en une sorte de canyon verdoyant où la Bièvre coulerait en contrebas et où il faudrait emprunter de petits ponts fleuris pour traverser la route. De chaque coté du cours d’eau, une « coulée verte » est imaginée pour la mobilité des piétons et cyclistes. Le but du projet est de créer « un corridor écologique, un point de fraîcheur en cas de canicule, un axe paysager et symbolique majeur en cette période de réchauffement climatique ». Ce chemin pourrait par la suite, permettre les déplacements du nord au sud de Paris, de l'est à l'ouest, en mobilité douce et active.

Une manière d’imiter les villes comme L'Haÿ-les-Rose, Arcueil ou encore Gentilly, situées dans le Val-de-Marne, qui ont déjà dégagé plusieurs parties de ce cours d’eau et l'ont rendu à nouveau visible des habitants.

Un projet qui refait surface

Cette idée n'est pas nouvelle. La Ville avait déjà réfléchie à faire ressurgir la Bièvre encore très polluée dans la capitale au début des années 2000. Cependant, le projet nécessitant la construction d'une centrale d'assainissement très coûteuse représentait un obstacle trop important.

L'eau étant désormais redevenue propre en amont, la proposition faite il y plus de 20 ans peut maintenant revoir le jour. Si le projet passe, son coût est évalué à environ 50 millions d'euros.


Pour retrouver tous nos produits : auroremarket.fr

Rejoignez notre communauté sur Facebook ou Instagram !


Sources :

Municipales à Paris : l’écologiste Anne Souyris promet de déterrer la Bièvre
La tête de liste EELV du XIIIe arrondissement dévoile le projet phare de son programme : mettre au jour la rivière enterrée qui coule sous les rues de la capitale.