Prises accidentelles de dauphins : de nouvelles mesures préconisées par les scientifiques

news Jun 01, 2020

Chaque année, le nombre de prises accidentelles de dauphins est en constante augmentation. Face à cela, le Conseil international pour l'Exploration de la mer (CIEM) a recommandé de nouvelles mesures pour limiter leur nombre dans les eaux européennes.

Un avis "historique" édictant des mesures inédites

En février dernier, Virginijus Sinkevicius, le commissaire européen à la Pêche, avait qualifié d' "inacceptable" la quantité de prises accidentelles de dauphins dans des filets de pêche. Celui-ci s'était alors tourné vers le Conseil international pour l'Exploration de la mer (CIEM) pour réclamer "une mise à jour urgente de leur avis scientifique".

Dans un avis publié le mardi 26 mai 2020, le CIEM recommande plusieurs mesures pour le Golfe de Gascogne.

Conseil international pour l'Exploration de la mer :

Une combinaison de fermetures temporaires des pêcheries problématiques lors des pics de mortalité et l'utilisation de "pingers" (dispositifs acoustiques destinés à éloigner les cétacés) sur les chalutiers pélagiques hors période de fermeture.

Par ailleurs, le Conseil considère que la requête des ONG de fermer toutes les pêcheries responsables des prises accidentelles dans l'Atlantique Nord de décembre à mars "devrait réduire significativement les prises accidentelles de dauphins".

En outre, il met en avant des alternatives afin d'assurer le maintien de la population des dauphins. Par exemple, il propose une fermeture de quatre semaines (de mi-janvier à mi-février) de tous les métiers et une baisse annuelle de 40% de l'effort de pêche des pêcheries problématiques.

Enfin, France Nature Environnement (FNE) qualifie cet avis d' "historique".

ONG France Nature Environnement :

La France doit maintenant montrer l'exemple en mettant rapidement en oeuvre les fermetures des pêches concernées, dès l'hiver prochain, de décembre à fin avril, tout en renforçant les contrôles dans les zones à risque.

Le nombre de dauphins morts en constante augmentation

Depuis les années 1990, le nombre de dauphins communs mourant dans des filets de pêche et retrouvés échoués sur les plages des côtes atlantiques ne cessent d'augmenter. Pour l'année 2019, la FNE estime à 11 300 le nombre de décès de ces mammifères à cause des filets.

ONG France Nature Environnement :

Cette saison, malgré le confinement, ce sont déjà 1 160 dauphins qui se sont échoués, ce qui signifie que plus de 10 000 dauphins sont morts, pris au piège dans les filets.

En ce qui concerne la mer Baltique, le CIEM préconise une série de fermetures temporaires des pêches dans certains endroits et l'installation de "pingers" pour diminuer les captures accidentelles de marsouins communs. Que ce soit pour les dauphins ou pour les marsouins, le CIEM demande à la Commission européenne la mise en oeuvre d'une stratégie sur le long terme ainsi qu'une participation active de la part de l'industrie de la pêche.  

Espérons que les mesures prises seront suffisantes pour réduire le nombre de ces pêches accidentelles et ainsi protéger les dauphins.


Retrouvez tous nos articles news sur notre blog en cliquant ici.


Retrouvez tous nos produits sur : auroremarket.fr

Rejoignez la Aurore Market Family sur Facebook et Instagram !

Sources :

France Info - Prises accidentelles de dauphins : des scientifiques recommandent de nouvelles mesures

Le Figaro - Prises accidentelles de dauphins : des scientifiques recommandent de nouvelles mesures

Sciences et Avenir - Prises accidentelles de dauphins : des scientifiques recommandent de nouvelles mesures

Lucile Guerrier

Etudiante et stagiaire en communication - Aurore Market