Pollution : les fabricants de cigarettes seront bientôt responsables des mégots jetés par terre

news Mar 1, 2021

D'ici 2023, les fabricants de cigarettes devront contribuer à la réduction de la quantité de mégots jetés par terre. Des aides au ramassage, des cendriers de poche ou encore des campagnes de sensibilisation seront proposées.  

Un arrêté paru récemment au Journal officiel concernant la loi pour l'économie circulaire impose de nombreuses obligations aux fabricants de cigarettes pour aider les collectivités.  L'objectif serait de réduire 40% des déchets de mégots d'ici 6 ans. Ainsi, à partir de 2023, la responsabilité des mégots abandonnés sera aussi celle des fabricants, d'après le principe de «pollueur-payeur».

Ces derniers doivent désormais payer une contribution à un organisme dont l'agrément doit bientôt être attribué et dont le rôle sera de conduire cette mission de diminution des mégots au sol. Les fonds perçus permettront de réfléchir à des dispositifs de collecte et de gestion des déchets. Des cendriers de poche seront distribués aux buralistes et aux collectivités. Il devra aussi mener des campagnes de sensibilisation tous les deux ans.

Les cigarettiers devront en outre donner de l'argent aux communes françaises, soit 2,08€ par habitant pour celles de plus de 50.000 habitants, 1,08€ pour celles entre 5.000 et 50.000 et 0,50€ pour les communes rurales. Les communes "touristiques" recevront elles 1,58€ par habitant. Les municipalités auront à présent les moyens de collecter les mégots de les traites ou d'installer des systèmes de récupération. En 2021, les entreprises commenceront par payer 50% de ces sommes, puis 75% en 2022 et 100% en 2023.

Les fabricants devront enfin, penser à réaliser des mégots moins polluants pour l'environnement.

Les mégots de cigarette, une véritable catastrophe écologique

D'après un rapport de l'OMS datant de 2017, 30 à 40% des déchets ramassés au sol dans les villes et le long des littoraux depuis 1980 sont des mégots. Sur les 50 milliards de cigarettes vendues dans l'Hexagone, 30 milliards finissent dans la nature après avoir été fumées. Un mégot peut d'ailleurs polluer à lui seul 500 litres d'eau et met entre 1 à 12 ans pour se décomposer (s'il contient un filtre ou non). Le fait de jeter une cigarette par terre est puni d'une amende de 68€ en France. Un décret souhaite passer l'amende à 135€.


Retrouvez tous nos articles news sur notre blog en cliquant ici.


Retrouvez tous nos produits sur : auroremarket.fr

Rejoignez la Aurore Market Family sur Facebook et Instagram !

Photo : Pixabay/PublicDomainPictures

Sources :

Les fabricants de cigarettes bientôt responsables des mégots jetés par terre
D’ici 2023, les cigarettiers auront des obligations pour réduire la quantité de mégots jetés par terre. Aider au ramassage par exemple, en contribuant financièrement auprès des communes, proposer des cendriers de poche réutilisables ou encore réaliser des campagnes de sensibilisation.
Cigarette : les fabricants bientôt responsables des mégots jetés par terre
Ils pullulent sur les trottoirs, jetés par des fumeurs irrespectueux. A partir de 2023, la responsabilité des mégots abandonnés sera également celle des fabricants, selon le principe de «pollueur-payeur».
Les fabricants de cigarettes vont devenir responsables des mégots jetés par terre
Le cahier des charges de l’éco-organisme de la « filière mégots » est paru. Il liste les obligations des cigarettiers, qui vont devoir financer le nettoyage des espaces publics, distribuer des cendriers de poche ou encore s’atteler à éco-concevoir les filtres.

Lucile Guerrier

Rédactrice web - Aurore Market