Pollution de l'air : brûler ses déchets de jardin est interdit

news Apr 28, 2021

Faire du jardinage, nettoyer et brûler les mauvaises herbes, des gestes normaux lorsqu'on travaille dans le jardin. Mais pas si écolo que ça. Brûler les déchets du jardin dit « déchets verts », est en fait interdit, eh oui ! On vous donne les raisons et les alternatives qui s’offrent à vous pour pallier cette pollution.

Qu’est-ce qu’un déchet vert ?

Depuis peu, nous avons interdiction de brûler les déchets verts de notre jardin. Très bien, mais quels sont-ils ? On vous a rédigé une petite liste pour que vous puissiez mieux les connaître et ne pas les brûler la prochaine fois que votre jardin aura besoin d’une petite toilette !

Les déchets verts sont composés de végétaux (secs ou humides), c’est par exemple :

  • De l’herbe après la tonte de la pelouse
  • Des feuilles mortes
  • Des résidus d’élagage
  • Des résidus de taille de haies et/ou d’arbustes
  • Des résidus de débroussaillage
  • Des épluchures de fruits et de légumes

Pour vous donner une idée, un Français produit en moyenne 160 kilos de déchets verts à lui seul chaque année selon l’ADEME. C’est également 1 million de tonnes de déchets verts qui est ainsi brûlé chaque année. Et pourtant, la loi interdisant de brûler ses déchets verts est passée depuis 2011. Malheureusement, trop peu de personnes sont ni au courant de cette loi ni au courant de l’effet néfaste que cela implique sur notre santé et sur l’environnement.

En effet, brûler ses déchets verts libère dans l’air des substances toxiques telles que des particules fines, des oxydes d’azote, des hydrocarbures aromatiques polycycliques, du monoxyde de carbone, des composés organiques volatiles ou encore des dioxines. À titre comparatif : brûler 50 kg de végétaux à l’air libre émet autant de particules fines que 13 000 km parcourus par une voiture diesel récente.

Aujourd’hui c’est une amende de 450 € que vous risquez si vous brûlez vos déchets verts à l’air libre, explique l’l’ADEME.

Que faire de ses déchets ?

Brûler n’est pas la seule option, bien au contraire ! Il existe une multitude d’alternatives, beaucoup plus écologiques, responsables et parfois même plus simples et utiles.

Optez pour le compost

Le compost est une superbe alternative pour ne pas brûler vos déchets et les réutiliser intelligemment. Cela va vous permettre de réutiliser tous vos déchets ménagers et de cuisine tels que : les épluchures, le marc de café, les fruits et légumes abîmés, les coquilles d’œufs, etc.

Ces derniers vont se dégrader dans votre compost et devenir un super bon engrais pour votre jardin ! C’est un engrais très riche en humus et entièrement naturel. Vous pourrez ainsi l’ajouter dans votre potager, vos fleurs ou encore vos plantes en pots.

Pour réaliser votre compost maison, rien de plus simple ! Il vous suffit d’accumuler vos déchets ménagers et de les placer au compost. Pour en savoir plus sur le compost et les différentes méthodes pour en faire un, direction notre article « Comment réussir son compost : nos astuces et conseils » !

Optez pour le paillage

Le paillage ? Mais qu’est-ce que c’est que ça ? Nous aussi nous étions perplexes face à cette alternative, mais vous allez voir c’est en fait une superbe astuce !

Le paillage consiste à étaler vos branchages coupées en petits morceaux, par exemple de l’herbe ou des feuilles mortes, que vous allez ensuite déposer aux pieds des arbustes, des massifs floraux, dans les jardinières ou encore dans votre potager. Le paillis permettra d’apporter des nutriments végétaux et de protéger vos sols du desséchement et du gel.

Optez pour la déchèterie

Plus conventuel effectivement, mais toujours une très bonne alternative : la déchèterie. Vous pouvez consulter les horaires d’ouvertures des déchetteries les plus proches de chez vous afin d'y apporter vos déchets verts. Ils y seront ensuite compostés.

Optez pour le ramassage par la mairie

Une solution comme une autre, certaines communes organisent des collectes spécifiques pour récupérer les déchets verts de leurs habitants. Renseignez-vous auprès de votre mairie pour connaître les dates et horaires des jours de collectes.

En tout cas, on espère avoir éclairé votre lanterne et vous avoir appris des choses utiles sur les déchets verts et comment s'en débarrasser. Mais aussi et surtout, que vous venez de trouver l’alternative qui évitera une pollution de notre jolie planète.


Retrouvez tous nos articles news sur notre blog en cliquant ici.


Retrouvez tous nos produits sur : auroremarket.fr

Rejoignez la Aurore Market Family sur Facebook et Instagram !

Photo : Stock Adobe

Sources :

Pollution de l’air : pourquoi il ne faut pas brûler ses déchets de jardin
ID vous propose, en partenariat avec l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME), de plonger dans un dossier spécial “Pollution de l’air”. On vous explique pourquoi le brûlage des déchets du jardin, que l’on appelle aussi “déchets verts”, est interdit et quelles alternatives s…
Peut-on brûler des déchets verts dans son jardin (feuilles, branches, ...) ?
Non, il est interdit brûler des déchets verts (végétaux secs ou humides) chez soi, que ce soit avec un incinérateur de jardin ou à l’air libre.