Nantes : la ville créé un potager urbain géant

news Jul 03, 2020

À la suite du confinement, la ville de Nantes a pris une décision remarquable : transformer certains de ces sites en potager urbain pour aider les plus précaires ! Au terme de cette initiative, chaque famille devrait recevoir environ 25 kg de légumes chacune. Un exemple pour nos villes !

Des potagers créés pour venir en aide aux plus démunis

À Nantes comme dans l'ensemble de la France, la crise sanitaire a accentué la précarité de certaines familles. Pour leur venir en aide, des distributions de nourriture d'urgence se sont organisées dans plusieurs quartiers de la ville. Au cours de ces distributions, des associations ont souligné le fait, et à juste titre, que les plus modestes avaient le droit de manger des légumes et des fruits frais.

Johanna Rolland, maire de Nantes :

La crise a précipité de nombreux foyers dans la précarité : perte d’emploi, de salaire, détresse sociale et alimentaire… Les associations d’aide alimentaire, qui voient affluer de plus en plus de familles n’ayant plus les moyens de se nourrir et d’accéder à une alimentation saine et de qualité, tirent la sonnette d’alarme. Le service public doit se réinterroger et s’adapter pour lutter, à son échelle, contre cette précarité alimentaire qui risque de durer dès lors que la conjoncture économique se grippe.

La ville a alors lancé le projet baptisé "Paysages nourriciers" ayant pour objectif de transformer des sites de Nantes en potagers. Une cinquantaine de sites, représentant au total 25.000 m2 ont ainsi été sélectionnés.

Romaric Perrocheau, responsable du Service des espaces verts et de l'environnement (Seve) :

Plutôt que de créer un événement sur un seul site, comme souvent l’été, on s’est dit qu’on avait un rôle à jouer dans cette période pas simple. Des espaces verts appartenant à la Ville, des serres, parcelles de jardins partagés ou des terrains engazonnés non occupés et qui sont déjà correctement irrigués.

Actuellement, 250 jardiniers.ères de la ville sont mobilisés dans les parcs, pépinières et autres jardins. Tout cela va permettre de produire au total 25 tonnes de nourriture pour cet automne !

En somme, cette initiative est une oeuvre de solidarité, une preuve de respect de l'environnement puisqu'aucun pesticide ne sera utilisé pour entretenir ces potagers, et enfin un outil pédagogique.

Johanna Rolland, maire de Nantes :

Ces paysages nourriciers ont une vertu pédagogique : suivre l’évolution des cultures, rappeler à quelle saison chaque légume se ramasse, les récolter de manière participative, les redécouvrir et apprendre à les cuisiner pour une alimentation saine, de qualité et locale.

Au terme des récoltes participatives, 1000 foyers nantais devraient recevoir environ 25 kg de légumes chacun par l'intermédiaire de diverses associations comme le Secours populaire, la Banque alimentaire ou encore les Restos du coeur.

Une initiative qui, nous l'espérons, saura inspirer d'autres villes françaises !


Retrouvez tous nos articles news sur notre blog en cliquant ici.


Retrouvez tous nos produits sur : auroremarket.fr

Rejoignez l'Aurore Market Family sur Facebook et Instagram !

Source photo : Pixabay/barskefranck

Sources :

Nantes se lance dans le potager urbain à grande échelle
Et pourquoi ne pas profiter des espaces verts de la ville pour y planter des légumes ? L’expérimentation est lancée à Nantes. Des potagers solidaires pour les plus précaires.

Ouest France - Nantes va devenir un potager géant

Positivr - La ville de Nantes va se transformer en un gigantesque potager

Lucile Guerrier

Etudiante et stagiaire en communication - Aurore Market