Maltraitance animale : un agriculteur condamné à Auffargis

May 2, 2022

Dans la commune d'Auffargis (Yvelines), un agriculteur a été condamné pour maltraitance animale et ne pourra plus exercer son métier pendant plusieurs années.

Ce lundi, un agriculteur d'Auffargis, dans le sud des Yvelines, à été reconnu coupable de maltraitance animale sur 93 bovins. Les bêtes ont été retrouvées dans un état critique et sous-alimentées. Le tribunal de Versailles l'a condamné à six mois de prison avec sursis et lui donne l'interdiction d'exercer son métier ou de détenir un animal pendant cinq ans. L'homme devra également payer 15 000 euros d'amendes pour infractions et 8 000 euros d’amendes cumulées impayées.

Les bovins de la Ferme des 4 étoiles ont été remis de façon définitive à la Fondation Brigitte Bardot, qui s'était déjà occupée d'eux pour tenter de les sauver en 2018, suite à plusieurs saisies des services départementaux.  

L'une des parties civiles, ex-associé du condamné, déclare :

Je suis très content de cette décision car cinq ans, c’est la durée maximale pour l’interdiction d’exercer. C’est normal que quelqu’un qui a laissé mourir ses bêtes dans ces conditions ne puisse plus en posséder. Ce genre de personne prête le flanc à toutes les attaques, c’est le mouton noir de l’agriculture. Je ne comprends pas, avec tous les cadavres qu’on a retrouvés, qu’on l’ait laissé continuer à vendre ses produits dans sa boutique.

L'agriculteur nie les faits

Une apprentie auditionnée expliquait que la situation s'était dégradée à la Ferme des 4 étoiles en septembre 2016 : "Les vaches ne produisaient plus de lait. Lorsqu’elles étaient mortes, elles pouvaient rester plusieurs jours en état de décomposition."

Alertée en 2017, la Direction départementale de la protection des populations (DDPP) des Yvelines constate de nombreux soucis au sein de la Ferme et lui adresse par la suite plusieurs mises en demeures ainsi que 190 contraventions.

Pourtant, malgré les faits qui lui sont reprochés, l'agriculteur nie être responsable. Lors de l’audience du 8 mars dernier, ce dernier déclarait :

Mes animaux n’ont jamais eu faim, je les nourrissais avec du foin et des pommes de terre.

Une décision de mettre «hors d’état de nuire»

Non-convaincu par la défense de l'agriculteur, le tribunal s'est fié aux nombreuses preuves et aux témoignages pour rendre sa décision.

La Fondation Brigitte Bardot et l’association L214 s'étaient également portées parties civiles. Caroline Lanty, l'avocate de L214, réagissait :

Nous sommes satisfaits, notamment de la peine complémentaire qui permet d’assurer la sécurité des animaux. Nous serons à l’audience d’appel !

Retrouvez tous nos produits sur : auroremarket.fr

Rejoignez la Aurore Market Family sur Facebook et Instagram !


Image :
Unsplash

Sources :
Le Parisien - "Maltraitance animale : un agriculteur d’Auffargis condamné ne peut plus exercer"