Lille : transports en commun gratuits pour les mineurs dès 2022

Jun 30, 2021

Bus, métro, tramway ou vélo : le conseil de la métropole européenne de Lille a voté lundi la gratuité des transports en commun pour les moins de 18 ans dès 2022.

Adoptée à l'unanimité, cette mesure concernera 300 000 mineurs et sera mise en oeuvre à partir du 1er janvier 2022.

Le président de la Métropole lilloise (Mel), Damien Castelain a déclaré dans un communiqué :

Le but est redonner du pouvoir d'achat aux familles et favoriser la mobilité douce en incitant les jeunes générations à adopter l'usage des transports en commun. C'est une mesure qui réduira également les inégalités pour les scolaires.

Les mineurs résidant sur le territoire métropolitain pourront ainsi circuler gratuitement et sans restriction de durée sur l'ensemble du réseau (métro, tramway, bus) mais aussi sur le Transport sur Réservation (TSR), le service Handipole et le V'lille", vélo en libre service de la ville disponible à partir de 14 ans.

En pratique, pour prendre le bus, le métro ou le tramway, les jeunes entre 4 et 17 ans devront se munir d’une carte de transport nominative à valider à chaque montée à bord.

8,5 millions d'euros

Le coût de cette mesure est estimé à 8,5 millions d'euros HT par an. L'exécutif de la métropole pôle de Lille (90 communes, 1,2 million d'habitants) avait déjà voté la gratuité des transports publics depuis 2020 lors des pics de pollution aux particules fines qui touchent régulièrement la métropole.

Une mesure jugée trop peu inclusive

Les étudiants sont les premiers déçus de ne pas pouvoir profiter de cette offre. Damien Castelain, président de la MEL considère que la gratuité pour tous serait trop chère pour le territoire :

C’est 135 millions d’euros par an en budget de fonctionnement, c’est à l’heure actuelle des finances de la Métropole totalement inatteignable.

Les habitants du pourtour de la Métropôle lilloise sont eux aussi déçus, Gilles Laurent, vice-président de la FNAUT regrette :

Tous ceux qui habitent au pourtour de la MEL et qui viennent fréquemment n’auront pas le droit à la gratuité

Pour finir, les associations d’usagers estiment que la gratuité pourrait être élargie aux jeunes habitants hors de la MEL qui doivent venir pour leurs études.

Retrouvez tous nos articles news sur notre blog.


Retrouvez tous nos produits sur : auroremarket.fr

Rejoignez la Aurore Market Family sur Facebook et Instagram !

Photos : Adobe Stock

Sources : AFP