Les lémuriens de Madagascar, la baleine franche de l'Atlantique nord et le grand hamster d'Alsace en voie d'extinction

news Jul 10, 2020

Selon l'Union internationale pour la conservation de la nature, 3 nouvelles espèces sont menacées d'extinction : le grand hamster, la baleine franche de l'Atlantique nord et les lémuriens de Madagascar. Ces 3 espèces viennent ainsi s'ajouter aux 32.441 autres espèces déjà en danger d'extinction.

Des espèces en grand danger

Ce jeudi 9 juillet, l'Union internationale pour la conservation de la Nature (UICN) a révélé dans sa nouvelle liste rouge, le risque d'extinction de 3 espèces que sont : les lémuriens de Madagascar, le grand hamster d'Alsace et la baleine franche de l'Atlantique nord. Aujourd'hui sur 120.372 espèces étudiées, 32.441 sont menacées d'extinction, soit plus de 25 %.

Jane Smart, directrice du groupe de conservation de la biodiversité de l’UICN :

Le monde doit agir rapidement pour arrêter le déclin des populations d’espèces et prévenir les extinctions causées par l’homme.

Cette nouvelle liste rouge s'inquiète ainsi du sort du hamster d'Europe qui pourrait disparaître dans les 30 prochaines années si rien n'est fait. Ce petit rongeur a aujourd'hui quasiment disparu des trois-quarts de son habitat originel en Alsace et en Europe de l'Est. Cette diminution de sa population s'explique par un taux de reproduction extrêmement bas : une femelle n'a en moyenne que 5 ou 6 petits par an, contre 20 au cours du XXe siècle. La baisse de ce taux serait liée à l'extension de la monoculture, au réchauffement climatique, à la pollution lumineuse ou encore au développement industriel.

Cette liste met également en exergue le danger d'extinction pour les baleines franches de l'Atlantique nord. À la fin de l'année 2018, il ne restait que 250 adultes, soit 15 % de moins depuis 2011. Ces baleines sont notamment victimes des filets de pêche, de collisions avec des bateaux ou encore du réchauffement des océans.

Enfin, elle souligne le risque d'extinction pour certains primates africains en particulier les lémuriens.

Des extinctions provoquées par l'activité humaine

L'ensemble de ces espèces est par conséquent menacé en raison de l'activité humaine plus que néfaste. Si l'on prend l'exemple des lémuriens, 103 des 107 espaces sont en danger à cause de la déforestation et de la chasse. En Afrique, il faut également savoir que plus de la moitié des espèces de primates, soit 54 sur 103, sont menacées d'extinction.

Même si des efforts humains et financiers sont déployés pour préserver ces espèces, l'Homme doit totalement changer son mode de vie et sa relation de domination face aux animaux.

Grethel Aguilar, directrice générale par intérim de l’UICN :

L’Homo Sapiens doit changer radicalement sa relation avec les autres primates, et avec la Nature dans son ensemble.

Des scientifiques supposent que la "6e extinction de masse" a commencé. "La liste rouge est un baromètre de la vie sur Terre" selon Andrew Terry, de la Zoological Society of London. Il faut donc agir vite et modifier dès à présent notre comportement vis-à-vis de l'ensemble de la biodiversité.


Retrouvez tous nos articles news sur notre blog en cliquant ici.


Retrouvez tous nos produits sur : auroremarket.fr

Rejoignez l'Aurore Market Family sur Facebook et Instagram !

Source photo : Pixabay / Inspired Images

Sources :

Les lémuriens, la baleine noire et le grand hamster d’Alsace menacés d’extinction
Presque tous les lémuriens sont menacés de disparition, selon une étude. A l’image de la baleine noire de l’Atlantique, plus de 32 441 espèces sont menacées d’extinction.
Alerte rouge pour les lémuriens, le grand hamster ou la baleine franche
Près d’un million d’espèces animales et végétales sur les huit millions estimées sur Terre sont menacées d’extinction

Lucile Guerrier

Etudiante et stagiaire en communication - Aurore Market