Shoyu et Tamaris, 2 sauces soja tout droit venues d'orient.
Ces délicieuses sauces soja, très sombres, sont appréciées dans  les cuisines du monde entier.

Le Shoyu se distingue du Tamari par sa composition: le Shoyu est composé de soja fermenté et de froment, alors que le  Tamari est du pur soja fermenté (donc sans gluten).

Le Tamari notamment a une grande valeur nutritive :  il est riche en protéines. Il est aussi une bonne source de minéraux comme le Potassium, Magnésium et Phospore et riche en oligoéléments  comme le Mangane, Chrome, Molybdène et le Sélénium.

Durant le long  processus de fermentation, des enzymes naturelles transforment les  amidons, les protides et les lipides du soja cru en nutriments  facilement assimilables car prédigérés : acides aminés, acides gras  poly-insaturés…

La fermentation développe un acide lactique bénéfique  pour l'assimilation efficace des nutriments, ce qui engendre la formation d'un glutamate naturel, un exhausteur de saveur naturel. En utilisant le Shoyu et Tamari Lima ou le Tamari allégé à la place du sel,  vous réduisez le taux de sel dans vos préparations tout en renforçant le goût naturel des ingrédients..

Conseils d'utilisation :
Le  Shoyu et le Tamari sont des rehausseurs de goût. Versions saines et liquides du bouillon cube, ils se marient aussi bien à la cuisine occidentale qu’orientale.

Le Tamari s'utilise pour intensifier les goûts naturels des ingrédients pendant la cuisson et à table. Grâce à son taux plus élevé en protéines, le goût concentré du Tamari résiste mieux à l'échauffement. En plus, il attendri les ingrédients auxquels il est combiné.

Par tradition, le  Tamari est utilisé pour rehausser le goût des plats mijotés, des bouillons de pâtes, soupes, légumes sautés, des sauces pour salade,  marinades ou au wok....Le Tamari se marie particulièrement bien avec du vinaigre ou du vin de riz, du gingembre, de l'ail, de la moutarde, du  poivre ou de l'ume su (vinaigre japonais).