Le rhinocéros blanc du Nord pourrait être ressuscité

news May 26, 2021

Cette espèce quasi-disparue pourrait bel et bien être sauvée par les chercheurs. Ils ont réussi à créer des embryons de rhinocéros blanc in vitro. L’objectif ? Faire naître un nouveau né d’ici 3 ans pour sauver l’espèce.

Les derniers spécimens

Chassé et braconné pendant des années, le rhinocéros blanc du Nord ne compte aujourd'hui plus que 2 femelles... Toutes deux sont en sécurité dans la réserve d’Ol Pejeta au Kenya. Les derniers spécimens sauvages ont été décimés il y a une dizaine d'années.

Une situation périlleuse

Face à l’urgence de la situation, des experts en reproduction animale ont opté pour la procréation assistée afin de laisser une chance à l’espèce de se perpétuer. En effet, l’absence de mâle encore vivant à ce jour ne facilite pas la reproduction.

Afin de tenter une repopulation, les scientifiques ont prélevé 80 ovocytes sur des femelles rhinocéros blanc du Sud vivant dans différents zoos européens. Cette sous-espèce est également en danger d’extinction puisqu’il ne reste plus que 20 000 spécimens à l’état sauvage dans le sud du continent.

Les 80 ovocytes ont ensuite été fécondés en laboratoire par du sperme congelé de rhinocéros mâles blancs du Sud et du Nord. Au total, la fécondation a donné lieu à sept embryons dont trois ont été congelés : deux issus d’un mélange Nord-Sud et un Sud-Sud. Cette première avancée redonne de l’espoir bien qu’il n'ait pas encore été possible de créer un embryon issu à 100 % des spécimens du nord mais uniquement d’embryons hybrides. Les chercheurs souhaiteraient pouvoir implanter les embryons dans une femelle porteuse du Sud.

Source : Pixabay

Le retour des rhinocéros blanc du Nord ?

Par ailleurs, les chercheurs ne se découragent pas. Pour réussir à recréer un embryon dit « pur » du Nord, ils espèrent pouvoir prélever des ovocytes sur les deux femelles kényanes. Respectivement nées en 1989 et 2000, la mise au monde d’un bébé devra se faire rapidement puisqu’elles sont les seules à encore pouvoir enseigner les comportements sociaux de la sous-espèce à un nouveau-né.

Thomas Hildebrandt, de l’institut Leibiz de recherche zoologique et animale de Berlin :

"Notre but est d'avoir d'ici trois ans la naissance du premier petit rhinocéros blanc du Nord."

Pour se réaliser, il manque encore les autorisations de prélèvements des autorités kényanes. Les équipes se préparent cependant à l’éventualité d’un non-aboutissement et cherchent donc une solution alternative. Des tentatives de productions de gamètes de l’espèce en laboratoire, c’est-à-dire d’ovocytes et de sperme, sont donc en cours.

Plusieurs scientifiques expriment tout de même leurs doutes quant au résultat potentiel de l’ensemble de ces recherches : réussir à mettre au monde des bébés rhinocéros blancs du Nord ne garantit en rien leur bonne santé ni la possibilité de recréer une population en troupeaux.


Retrouvez tous nos articles news sur notre blog.


Retrouvez tous nos produits sur : auroremarket.fr

Rejoignez la Aurore Market Family sur Facebook et Instagram !

Images : Pixabay

Sources :

Des embryons in vitro pour sauver les rhinocéros blancs du Nord
Pour sauver l’espèce quasi-disparue, les chercheurs ont réussi à créer des embryons de rhinocéros in vitro et espèrent faire naître un nouveau-né d’ici trois...
Une fécondation in vitro pour ressusciter le rhinocéros blanc du Nord
Une équipe internationale a fertilisé des ovocytes prélevés sur les deux dernières représentantes de cette espèce condamnée à l’extinction, et rêve de rebâtir une population viable.