Le gouvernement souhaite étendre les interdictions d'usage de pesticides en 2022

news Jul 06, 2020

Ce jeudi 2 juillet, le ministère de la Transition écologique a fait connaître sa volonté d'étendre les interdictions d'utilisation des pesticides dans les lieux de vie à partir de juillet 2022.

Un élargissement des interdictions ?

Depuis 2017, une loi interdit en France l'utilisation de produits phytosanitaires chimiques par les collectivités pour s'occuper de leurs espaces verts. Depuis janvier 2019, cette prohibition touche également les particuliers et les jardiniers amateurs qui ne peuvent se servir que de produits d'origine naturelle.

Ce jeudi 2 juillet, le ministère de la Transition écologique a annoncé son désir d'étendre les interdictions d'usage de pesticides dans les lieux de vie à partir de juillet 2022. Ce projet d'arrêté élargirait ces interdictions "à tous les lieux de vie en dehors des terrains de sports de haut niveau". Ainsi, cela concernerait, les jardins de copropriétés, les espaces verts sur les lieux de travail, les campings, les zones commerciales, et même les cimetières auparavant exclus de la loi.

En ce qui concerne les équipements sportifs, une dérogation est prévue jusqu'en janvier 2025 pour les équipements de haut niveau car "aucune solution technique alternative ne permet d'obtenir la qualité requise dans le cadre des compétitions officielles". Cet arrêté ne concernera cependant pas la SNCF pourtant grande utilisatrice de produits phytopharmaceutiques pour désherber ces voies.

Des ventes de pesticides en recul en France

En janvier dernier, Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique, avait annoncé vouloir prohiber "avant cet été" toutes les utilisations de pesticides non agricoles. En outre, le vendredi 26 juin, le ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume, a affirmé que l'utilisation des produits phytosanitaires aurait baissé de 35 % entre 2018 et 2019. Le mardi 30 juin, ces deux ministères ont notifié un net recul de 44 % des ventes de pesticides en France en 2019.

Néanmoins, certaines associations et ONG comme la Fondation Nicolas Hulot, Génération Futures ou encore France Nature Environnement ont remis en cause ces chiffres publiés ce jeudi 2 juillet en raison de l'utilisation d'un indicateur "partiel" et "non consolidé". Ces chiffres ne sont pas certifiés par l'indicateur "Nodu", l'indicateur de suivi du plan Ecophyto fondé sur le nombre de doses-unités.


Retrouvez tous nos articles news sur notre blog en cliquant ici.


Retrouvez tous nos produits sur : auroremarket.fr

Rejoignez l'Aurore Market Family sur Facebook et Instagram !

Source photo : Unsplash / Mathis Jrdl

Sources :

Le gouvernement veut étendre les usages interdits de pesticides en 2022
Le ministère de la Transition écologique a annoncé jeudi sa volonté d’étendre à partir de juillet 2022 les interdictions d’usage de pesticides dans les lieux de vie, comme les jardins des copropriétés, les parcs privés ou les campings.
Le gouvernement veut étendre les usages interdits de pesticides en 2022
Le ministère de la Transition écologique a annoncé jeudi sa volonté d’étendre à partir de juillet 2022 les interdictions d’usage de pesticides dans les lieux de vie, comme les jardins des copropriétés, les parcs privés ou les campings. La loi interdit déjà depuis 2017 l’utilisation de produits phyto…
Le gouvernement veut étendre les usages interdits de pesticides en 2022
Interdit dans les jardins publics, les pesticides pourraient également l’être dans les lieux de vie tels que les parcs d’attractions, les établissements de santé…

Lucile Guerrier

Etudiante et stagiaire en communication - Aurore Market