Déclin des abeilles : explication des raisons de cette disparition

news May 18, 2020

En France, environ 30 % des colonies d’abeilles disparaissent chaque année. Ce phénomène appelé « syndrome d’effondrement des colonies d’abeilles » est observé depuis les années 1990 et prend de plus en plus d’ampleur au fil du temps. Ses conséquences sont absolument néfastes pour notre écosystème.

Chiffres sur la disparition des colonies d'abeilles

Le rôle essentiel des abeilles

Ces insectes pollinisateurs garantissent la reproduction de nombreuses espèces végétales. Pas moins d’un tiers de l’alimentation mondiale résulte de cette pollinisation. Sans abeilles, fini les pommes, les oignons, les citrons ou encore les artichauts !

Comment expliquer une telle hécatombe ?

Les pesticides, les premiers responsables

La disparition des abeilles résulte tout d’abord de l’usage de pesticides et engrais. En particulier les néonicotinoïdes, les insecticides les plus utilisés au monde. Il s’agit de produits toxiques utilisés en agriculture pour protéger les plantes et se débarrasser d’insectes dits "nuisibles". Ces substances agissent sur le système nerveux central des insectes. Les abeilles sont désorientées et ne retrouvent plus le chemin de leur ruche.

En France, depuis fin 2018, les néonicotinoïdes sont interdits à la vente, cependant leurs effets persistent encore dans l’environnement et imprègnent des cultures non traitées. Il faudra donc encore attendre longtemps avant de voir les effets de cette nouvelle mesure.

Le frelon asiatique : dangereux prédateur

Le frelon asiatique, aperçu pour la première fois en France en 2004 est connu pour dévorer les abeilles en grand nombre. L’abeille domestique représente à peu près 30 % de son régime alimentaire. Pour les capturer, celui-ci se place directement à l’entrée des ruches, en vol stationnaire et se jette sur les butineuses qui reviennent chargées de pollen.

Le varroa : acarien transmetteur de maladies

Originaire d'Asie du Sud-Est, cet acarien s'attaque aux abeilles adultes et aux larves.  Pour se nourrir, la femelle acarien pique l'abeille et lui prélève son sang. L'abeille se retrouve très affaiblie et peut être touchée par des virus ou des bactéries véhiculés par l’acarien. Celui-ci peut notamment transmettre un champignon microscopique nommé Nosema qui attaque le tube digestif des abeilles.

Vous désirez en savoir plus sur l'impact de la disparition des insectes pollinisateurs ? Nous vous invitons à lire cet article.


Retrouvez tous nos article news en cliquant ici.


Pour retrouver tous nos produits : auroremarket.fr

Rejoignez notre communauté sur Facebook ou Instagram !


Sources :

Disparition des abeilles : hécatombe involontaire ?
Les abeilles, aussi bien sauvages que domestiques, jouent un rôle essentiel à la production alimentaire mondiale. Cette espèce si nécessaire à la vie sur Terre...
Vidéo. Le déclin des abeilles expliqué en trois minutes
Observé depuis les années 1990, le déclin des abeilles inquiète de plus en plus. Cette hécatombe trouve certes de multiples origines, mais les principales causes sont humaines. Explications.
Abeilles : près de 30 % des ruches ont été décimées en France l’hiver dernier
C’est autant qu’en un an habituellement. Le déclin des insectes pollinisateurs s’accélère, s’inquiète l’Union nationale de l’apiculture française (Unaf).