Nous connaissons leurs noms, leurs goûts et leurs bénéfices pour notre santé, mais connaissons-nous vraiment les fruits ?

Saviez-vous par exemple que le kiwi était le plus intelligent de tous ?
Ou encore que l’ananas avait des pouvoirs magiques ?

Vous ne voyez peut-être pas où je veux en venir, je vous explique tout cela.

Depuis notre enfance nous avons été bombardés de publicités vantant les mérites de tel ou tel produit. La force du marketing a été d’associer un produit à une image, un souvenir ou même une émotion.

Cependant, les aliments bruts tels que les fruits et les légumes ont échappés à leurs talents de conteurs d’histoires.
FOND-2

Si on me demandait de citer des marques de biscuits, je suis sûr que je pourrais en citer une dizaine. Je ne crois cependant pas pouvoir citer plus de cinq variétés de pommes. Et vous ?

Fond-pome

Dans une alimentation équilibrée il n’y a rien de mal à se faire plaisir avec quelques gourmandises, mais pour un enfant les mauvaises habitudes se prennent très vite. Alors, lorsque le panier de fruit est complètement boudé vis-à-vis du placard à gâteaux, ça donne à réfléchir.

Pas d’histoire, pas d’intérêt ?
Ainsi les fruits n’auraient rien à raconter ?

Wiki

Moi non plus.
Et si au goûter, au lieu de manger une pomme, on croquait Pom’ ?!
Ah si, lui vous le connaissez c‘est sûr, il le dit lui même :

Pom-4

Je vous parlais plus haut de Lanana, la magicienne des fruits :

explosion-lanana

Ou encore des Ferises qui poffèdent un petit feveux fur la langue.

Ferises

Dans “C’est qui le meilleur ?”, les fruits prennent la parole et s’adressent directement aux lecteurs pour leur faire savoir qu’ils en ont assez de passer après le placard à gâteaux ! On y découvre alors neuf fruits légèrement déjantés et survitaminés, prêts à être mangé au prochain goûter !

BEHANCE-MANGE-MOI-02

Une fois les fruits perçus comme des personnages drôles, surprenants et attirants, un grand pas sera fait afin qu’au prochain gargouilli, le biscuit choco-pouet reste sur la touche au détriment du désormais célèbre Pom’ !

Cet instant de lecture, c’est aussi un moment de complicité parent/enfant, qui ancrera encore davantage ce souvenir puissant et plaisant associé aux fruits.

Et si ce n’était pas suffisant, il y a bien d’autres histoires à inventer par vous-même au quotidien ! Pour une fois, personne ne vous en voudra de raconter des salades, ou même de raconter des fruits ;)

Alors c'est parti, éduquons nos enfants à la bonne bouffe avec le sourire !

Et comme dirait Madame Courgette,

courgette

Mais ça, c’est une encore autre histoire ...