Environnement : la population des baleines à bosse quasiment restaurée

news May 20, 2020

Alors que dans les années 50, il ne restait plus que 450 baleines à bosse, une étude récemment publiée estime que celle-ci aurait retrouvée 93% de sa population d'origine ! Une excellente nouvelle pour cette espèce menacée, pour la biodiversité et pour l'environnement !

Une bonne nouvelle pour l'espèce

Il y a plus de 200 ans, sa population s'élevait à 27 000. En 1950, elle tombait à 450... L'animal était alors extrêmement convoité pour sa chair, son cuir et sa graisse que l'on utilisait pour le chauffage ou l’éclairage. Un véritable massacre environnemental...

Cependant, selon une étude publiée début mai par la "Royal Society", la baleine à bosse aurait retrouvé 93% de sa population d'origine. Elles sont donc aujourd'hui aussi nombreuses qu'avant les jours de chasse ! Une bonne nouvelle que l'on peut notamment attribuer au moratoire de 1987 interdisant la chasse à la baleine à visée commerciale.

Une bonne nouvelle pour l'environnement

Cette nouvelle est également excellente pour l'environnement. En effet, selon une étude réalisée par la Great Whale Conservancy (GWC) et le Fonds monétaire international (FMI), les baleines nous protégeraient du réchauffement climatique. Ce mammifère, se nourrissant quasiment exclusivement de plancton, accumule une grande quantité de carbone dans son corps.

"Quand une baleine meurt et sombre au fond de l’océan, elle piège 33 tonnes de CO2 en moyenne, supprimant ce carbone de l’atmosphère pendant des siècles. À titre de comparaison, un arbre, lui, n’absorbe que jusqu’à 48 kilos de CO2 par an."

Un combat cependant loin d'être gagné...

Le Japon avait signé en 1987 le moratoire interdisant la chasse à la baleine dite commerciale. Néanmoins, en 2018, celui-ci décida de se retirer du moratoire et de reprendre cette chasse commerciale en juillet dernier. Selon la nation nippone, les baleines sont une ressource marine, au même titre que les poissons, et peuvent donc être chassées tout en respectant des quotas pour ne pas nuire à la survie de l'espèce. Un argument difficile à entendre car il est synonyme de catastrophe pour cette espèce toujours menacée malgré l'augmentation de sa population. Le combat contre sa chasse est donc encore loin d'être gagné...


Retrouvez tous nos articles news sur notre blog en cliquant ici.


Retrouvez tous nos produits sur : auroremarket.fr

Rejoignez notre communauté sur Facebook et Instagram !

Sources :

Pepsnews - La population des baleines à bosse est quasiment restaurée

Konbini - Et pendant ce temps : la population des baleines à bosse est quasiment restaurée

Le Parisien - Le Japon reprend la chasse à la baleine : est-ce vraiment une catastrophe ?

Lucile Guerrier

Etudiante et stagiaire en communication - Aurore Market