Israël : des variétés de dattiers vieux de 2000 ans ont été ressuscités par des scientifiques

news Oct 18, 2021

Fruits du palmier de Judée, des dattes d'une variété que l'on croyait disparues depuis 2000 ans, ont été retrouvées suite au travail d'une scientifique dans le sud d'Israël.

Antiquités botaniques

Tout a commencé en 2004, lorsque Sarah Sallon, médecin britanno-israélienne reconvertie en botaniste, s'est rendue au département d'archéologie botanique de l'université israélienne Bar Ilan.

Inspirée par des lectures sur des semences vieilles de 500 ans et ayant germé, la botaniste a souhaité tenter l'expérience sur des graines de palmiers de Judée soigneusement consignées après leur découverte dans les années 1960 sous des débris à Massada.

C'est impossible. Ils m'ont dit que j'étais complètement folle et que ça ne marcherait jamais.

Sarah a finalement réussi à avoir gain de cause et à ramener avec elle, cinq de ces "antiquités botaniques", sur une collection de milliers de graines.

Pour l'aider dans ses recherches, cette dernière s'est entourée d'Elaine Solowey, spécialiste dans l'agriculture durable. Leur travail a porté sur la meilleure façon de s'y prendre pour hydrater et planter les graines, tout en utilisant de l'engrais à base d'enzyme et en écartant tout produit chimique.
Il s'avère que l'intuition des deux scientifiques était bonne: les graines ont germé et ont fait renaître des dattiers datant de 2000 ans.

Un dattier ressuscité

Sarah Sallon raconte :

Je n'en croyais pas mes yeux. Seulement à ce moment-là j'ai commencé à vraiment en prendre soin. Je n'en avais pas compris l'importance.

Sur les cinq graines données par l'université, une seule s'est développée. Deux autres graines ont été gardées pour des recherches scientifiques, permettant à la datation radiocarbone de confirmer l'ancienneté.

La botaniste explique :

Les dattiers de Judée ont petit à petit disparu durant les invasions et les guerres de la région, notamment dès le Ier siècle avant J.-C. et la conquête romaine. Les palmiers sont comme des enfants, il faut les éduquer sinon ils deviennent sauvages. Il faut les arroser, récupérer le pollen des arbres mâles et polliniser à la main les arbres femelles pour produire des dattes superbes. Si la continuité est altérée, tout s'effondre.

Cette graine développée se nomme Methuselah (Mathusalem, en référence au personnage biblique connu pour sa longévité). C'était un pied mâle qui a été planté en 2011. Sarah Sallon s'est ensuite fixé pour objectif d'obtenir d'autres graines. Elle a obtenu une trentaine de graines, toutes découvertes dans des caves du désert de Judée.

L'une des graines a germé en un plant femelle. Baptisée "Hannah", elle est transplantée en 2019 et offre l'année suivante ses premières dattes.

Cet été 800 dattes légèrement sèches au goût de miel, ont été récoltées dont quelques-unes seront mises en vente.

Sarah Sallon, inquiète de l'extinction massive des espèces, assure :

C'est une lueur d'espoir. Cela montre que la nature a plus d'un tour dans son sac. Elle peut laisser ses graines dormir pendant des milliers d'années, nous laissant penser qu'elles ont disparu et il suffit d'une paire de mains en or pour les ramener à la vie.

Retrouvez tous nos articles news sur notre blog.


Retrouvez tous nos produits sur : auroremarket.fr

Rejoignez la Aurore Market Family sur Facebook et Instagram !

Photo : Pexels

Sources :

Israël : des scientifiques ressuscitent des variétés de dattiers de 2000 ans
C’est à la pointe sud d’Israël, en plein désert, que l’on déguste des dattes d’une variété que l’on croyait longtemps disparue, fruits du palmier de...