Climat : impossible de limiter le réchauffement à 1,5°C sans mesures radicales

news Sep 22, 2021

Le réchauffement de la planète et ses conséquences ne cessent de s'amplifier. Limiter le réchauffement climatique à l'échelle planétaire à 1,5°C est insurmontable sans mesures radicales immédiates selon le dernier rapport de l'ONU.

Une situation alarmante

Le rapport annuel de l'ONU, "United in Science" a été publié jeudi 16 septembre. Il a été réalisé par plusieurs agences de l'ONU ainsi que des scientifiques associés. A quelques semaine de la COP26, qui se tiendra à Glasgow, le changement climatique et ses conséquences ne font que s’amplifier et la diminution temporaire des émissions de CO2 dans l'air n'a fait que progresser en raison de la pandémie de Covid-19. En 2015, l'accord de Paris sur le climat avait déjà soulevé le sujet de limiter le réchauffement climatique à moins de 2°C.

Antonio Guterres, secrétaire général de l'ONU signale :

A moins d'une réduction immédiate rapide et à grande échelle, des émissions de gaz à effet de serre, nous ne pourrons pas limiter le réchauffement de la planète à 1,5 degré celsius et les conséquences seront catastrophiques.

Le secrétaire général des Nations unies considère que le rapport est "un diagnostic alarmant montrant à quel point nous avons dévié de la trajectoire" amenant aux objectifs de l'accord de Paris.

Il indique notamment dans l'avant-propos du rapport :

Cette année, les émissions d'énergies fossiles ont rebondi, les concentrations de gaz à effet de serre continuent de monter, et des événements météorologiques graves dû à l'activité humaine ont affecté la santé, la vie et les moyens de subsistance sur tous les continents.

Un pic atteint en 2019

En 2019, les émissions de gaz à effet de serre ont atteint un pic, avant de diminuer en 2020 de 5,6%. Cela est dû à la décélération économique et des restrictions liées à la pandémie de Covid-19. Cependant, durant les sept premiers mois de 2021, les émissions mondiales ont pratiquement retrouvé leurs stabilité. Et selon le rapport, les principaux gaz participant au réchauffement planétaire ont continué à progresser en 2020 et sur les six premiers mois de 2021 (le dioxyde de carbone, le méthane et le protoxyde d'azote).

En globalité, la diminution des émissions en 2020 a ralenti l'augmentation des concentrations de gaz à effet de serre dans l'atmosphère. Or, le résultat a été "trop faible pour être distingué des variations naturelles" de ces concentrations, souligne le rapport.

M.Guterres appelle tous les pays à se mobiliser afin d'avoir comme objectif d'ici 2050, zéro émission :

J'espère que tous ces problèmes seront abordés, et résolus, à la COP26. Notre avenir est en jeu.

Retrouvez tous nos articles news sur notre blog.


Retrouvez tous nos produits sur : auroremarket.fr

Rejoignez la Aurore Market Family sur Facebook et Instagram !

Photo : Pexels

Sources :

Climat : limiter le réchauffement à 1,5 °C est impossible sans mesures radicales immédiates, prévient l’ONU
Le réchauffement climatique et ses conséquences ne cessent de s’aggraver et la réduction temporaire des émissions de CO2 dans l’atmosphère entraînée par la pandémie de Covid-19 n’a pas ralenti le processus, selon le rapport annuel “United in Science”.
1,5°C : impossible sans des mesures radicales et immédiates
Limiter le réchauffement climatique mondial à 1,5°C est impossible sans une réduction immédiate et massive des émissions de gaz à effet de serre, selon un nouveau rapport sur le sujet diffusé jeudi par l’ONU.