Guyane : un projet "Montagne d'or" bis menace à nouveau l'environnement

news May 19, 2020

Malgré l'abandon par une décision du Conseil de défense écologique français du premier projet "Montagne d'or" en mai 2019, la Commission départementale des mines guyanaises a voté fin avril, un nouveau projet de mine d'or industrielle, intitulé "Espérance". Ce vote annonce une nouvelle lutte entre ONG, populations et commissions minières ainsi qu'un potentiel désastre environnemental dans la région.  

Un premier projet pourtant rejeté en mai 2019

Le projet minier "Montagne d'or" devait incarner la plus grande mine d'or française jamais construite. Emmanuel Macron, alors ministre de l'Economie, défendait un projet de "mine responsable", projet totalement impossible étant donné qu'une mine entraîne inévitablement la destruction et la pollution de la biodiversité. Marion Veber, chargée de mission droit des peuples au sein de l'association France Libertés, l'affirmait vigoureusement :

La pollution s’étend sur un temps qui est hors de l’échelle humaine, ce n’est pas parce que le terme « responsable » fait moins peur qu’il faut fermer les yeux.

La mise en route de ce projet aurait créé plus de 400 millions de m3 de déchets par an soit l'équivalent de 5 dunes du Pilat !

Par conséquent, ce projet avait fait l'objet d'une lutte féroce de la part de la population guyanaise ainsi que de différentes ONG cherchant à démontrer son incompatibilité avec les exigences de protection de l'environnement (sauvegarde de la biodiversité, lutte contre le changement climatique, etc).

Une mine industrielle géante à ciel ouvert, synonyme de catastrophe environnementale

Cependant, malgré l'abandon de ce premier projet en mai 2019, symbole de la victoire pour la Guyane, les ONG et l'environnement contre les multinationales industrielles, la crise sanitaire ayant fait repartir le coût de l'or à la hausse, a fait émergé un projet similaire... Le projet "Espérance".

Le 29 avril, la Commission départementale des mines guyanaises a voté favorablement à la demande de renouvellement et d’extension pour dix ans d’une concession de mine détenue par la Compagnie Minière Espérance (CME) par 12 voix contre 5 (dont 2 absents). Ce vote dévoile ainsi le nouveau projet de mine industrielle à ciel ouvert de la CME s'étant associée avec la société Newmont. Il s'agit de l'une des deux plus grandes entreprises productrices d'or au monde. Sa mise en oeuvre nécessiterait l’extraction de 20 millions de mètres cube de roches pour creuser une fosse de 300 mètres de profondeur sur 1,5 km de longueur. Elle nécessiterait également le traitement du minerai par une usine de cyanuration, ce qui aurait pour conséquence, une déforestation massive et une pollution des sols incontrôlable.

Bien que ce projet ne soit qu'au stade du renouvellement de titre minier, le code minier actuel autorise à une société de se voir garantir un permis d’exploitation pour tout projet dont l’exploration a donné des résultats...

Un risque élevé de voir l'émergence de nouveaux projets miniers ?

Le projet minier "Espérance" n'est malheureusement pas le seul en attente en Guyane. En effet, des sociétés minières guyanaises s'associent progressivement à des multinationales minières pour l'exploitation de gisements conséquents. De nombreux titres miniers sont en attente de renouvellement et risquent également d'obtenir un vote favorable en raison de la crise sanitaire actuelle. En effet, le gouvernement cherchera potentiellement à trouver tous les moyens pour relancer la croissance économique.

En somme, la lutte contre ces projets destructeurs des écosystèmes et de l'environnement en Guyane promet d'être encore ardue dans les années à venir...


Retrouvez tous nos articles news sur notre blog en cliquant ici.


Retrouvez tous nos produits sur : auroremarket.fr

Rejoignez notre communauté sur Facebook et Instagram !

Sources :

L'InfoDurable - En Guyane, un projet "Montagne d'or" bis obtient un vote favorable

Mr Mondialisation - Guyane : Un nouveau projet de mine d'or menace l'écosystème

Mr Mondialisation - Projet minier Montagne d'or en Guyane : catastrophe écologique en approche

Lucile Guerrier

Etudiante et stagiaire en communication - Aurore Market