France : un producteur bio de betteraves prouve qu'il est possible de se passer de pesticides pour lutter contre la jaunisse

news Oct 21, 2020

Un agriculteur bio du Nord de la France démontre qu'il est tout à fait possible de lutter "naturellement" contre la jaunisse, une maladie ravageant les productions de betteraves sucrières.

Dans l'émission Sur le front, le journaliste Hugo Clément est allé, près de Lille, à la rencontre d'un agriculteur bio, producteur de betteraves, Jean-Luc Trainel. Celui-ci affirme que les néonicotinoïdes ne sont pas nécessaires pour lutter contre la jaunisse une maladie transmise par des pucerons qui peut entraîner la perte de 50 % du rendement.

Jean-Luc Trainel, producteur de betteraves bio :

On a exagéré un petit peu l’impact de la jaunisse pour refaire passer les néonicotinoïdes, cet insecticide qui est dangereux pour l’Homme et la biodiversité.

Selon lui, "le gouvernement a fait marche arrière pour contenter un petit nombre d’agro-industries". Les agriculteurs bio sont, en effet, peu touchés par la maladie puisque les pucerons, porteurs de la jaunisse, sont dévorés par d'autres insectes. Les betteraves sont aussi cultivées sur des parcelles plus petites, empêchant aux pucerons de se propager.

#SurLeFront : l'insecticide qui tue les abeilles

"Le gouvernement a fait marche arrière pour contenter un petit nombre d'agro-industries." Les députés ont voté le retour des néonicotinoïdes pour lutter contre la jaunisse dans les champs de betteraves. Pourtant, certains agriculteurs s'en sortent très bien sans ces insecticides tueurs d'abeilles. #SurLeFront Hugo Clément

Posted by France 5 on Wednesday, October 14, 2020

Les néonicotinoïdes, des pesticides dangereux pour l'homme et la nature

Les députés ont récemment voté la disposition du projet de loi permettant la réintroduction temporaire des néonicotinoïdes pour sauver la filière betterave. Les produits phytosanitaires en contenant avaient pourtant été interdit en septembre 2018. Le gouvernement a été contraint de revenir sur sa décision en s'appuyant sur le règlement européen sur les phytosanitaires qui permet d'enfreindre l'interdiction.

Ces produits sont, par ailleurs, reconnus pour être très toxiques pour les pollinisateurs et ont un impact sur la vie des sols des années après qu'une récolte ait été effectuée.


Retrouvez tous nos articles news sur notre blog en cliquant ici.


Retrouvez tous nos produits sur : auroremarket.fr

Rejoignez la Aurore Market Family sur Facebook et Instagram !

Image : Pixabay / Couleur

Sources :

Oui, la betterave peut se passer de néonicotinoïdes
Le Parlement se penchera à l’automne 2020 sur un projet de loi ré-autorisant l’utilisation des néonicotinoïdes sur la culture de betterave. La récolte cette année a en effet été gravement fragilisée par le virus de la jaunisse. Des alternatives existent mais il faudra que les agriculteurs changent d…

Positivr - VIDÉO. Voici pourquoi cet agriculteur bio n'a pas besoin de néonicotinoïdes pour ses betteraves

Lucile Guerrier

Rédactrice web - Aurore Market