France : les importations ont augmenté les émissions de CO2 de 78%

news Oct 13, 2020

Même si l'on constate une diminution des émissions produites dans l'Hexagone, les émissions importées ne cessent de croître.

Depuis 2005, la courbe de l'empreinte carbone ne cesse de diminuer en France. Une bonne nouvelle quand on sait que l'Hexagone souhaite atteindre la neutralité carbone en 2050. Cependant, selon le nouveau rapport du Haut Conseil pour le climat, cette baisse de la pollution générée par le pays est "uniquement dû aux réductions d’émissions sur le territoire national, puisque les émissions importées continuent d’augmenter".

Une augmentation de 78 %

Ces émissions importées peuvent être définies comme les gaz à effet de serre émis à l'étranger pour produire des biens et services consommés dans un pays donné. Ce nouveau rapport suspecte ainsi la France "de réduire ses émissions territoriales par un recours accru aux importations – faisant ainsi peser le poids de l’atténuation sur ses partenaires commerciaux" au sein de l'Union européenne et de l'Asie.

Les émissions produites dans le pays ont ainsi diminué de 30 % entre 1995 et 2018, tandis que les émissions importées se sont accrues de 78 %. Celles-ci, provenant des échanges internationaux, représenteraient plus de la moitié de l'empreinte carbone de la France aujourd'hui. Cette augmentation serait par ailleurs, due à l'accroissement de la consommation.

Extrait du rapport du Haut conseil pour le Climat :

53% des émissions de l’empreinte carbone sont émises sur le territoire national et donc soumises aux politiques climatiques nationales. (Mais) contrairement aux émissions exportées, les émissions importées ne font pas encore l’objet d’une stratégie de réduction.

Des recommandations à prendre en compte

Corinne Le Quéré, présidente du Haut Conseil pour le climat :

Les émissions importées doivent diminuer. Pour tenir nos objectifs de réduction de l’empreinte carbone de 80% en 2050 qui permettrait de limiter le réchauffement climatique à 1,5°C, il faudrait que la France réduise ses émissions importées de 65% et ses émissions domestiques de 91%.

Le Haut Conseil a proposé plusieurs recommandations pour remédier à cela. Selon le HCC, les entreprises sont le "levier prioritaire". Il s'agirait donc de proposer un "accompagnement" du monde économique, avec des "stratégies de réduction quantifiées" des émissions par domaine et/ou une prise en compte de cela dans les commandes publiques. L'instance souhaite, en outre, qu'un "score carbone" sur les biens de consommation soit affiché. Ce dernier prendrait en compte les émissions générées au cours de l'ensemble de leur cycle de vie. Cela permettrait également de mieux informer les consommateurs sur ce qu'ils achètent et de les aider à modifier leurs habitudes de consommation.

Enfin, d'un point de vue diplomatique, "la France doit peser pour que les effets des politiques européennes, et notamment des accords de libre-échange, comme celui en négociation avec le Mercosur, sur l’empreinte carbone et les émissions importées soient évalués".


Retrouvez tous nos articles news sur notre blog en cliquant ici.


Retrouvez tous nos produits sur : auroremarket.fr

Rejoignez la Aurore Market Family sur Facebook et Instagram !

Image : Pixabay/wolfgang59b

Sources :

Empreinte carbone de la France : «Les émissions importées doivent diminuer»
Pour lutter contre le réchauffement climatique, la France doit mieux prendre en compte ses émissions importées, alerte le rapport du Haut Conseil pour le climat.
Les importations ont augmenté les émissions de CO2 de 78% en France
L’empreinte carbone peut être maîtrisée car elle est, pour plus des trois-quarts, liée aux décisions des entreprises et des ménages sur le territoire français. » expliquent ainsi les experts qui ont collaboré au rapport

Rapport Haut Conseil pour le Climat - MAÎTRISER L’EMPREINTE CARBONE DE LA FRANCE

Lucile Guerrier

Rédactrice web - Aurore Market