France : les députés interdisent la vente de chiens et chats en animalerie

news Jan 28, 2021

A partir de 2024, la vente de chiens et de chats en animalerie sera interdite. Les éleveurs et les refuges seront les seuls à pouvoir le faire.

Le mercredi 27 janvier, l'Assemblée nationale a voté l'interdiction de la vente des chiens et des chats dans les animaleries à partir de 2024. Les refuges et les éleveurs seront les seuls habilités à le faire. La vente d'animaux de compagnie en ligne sera également encadrée.

Cette prohibition est justifiée par le "sevrage trop précoce des chiots et des chats" vendus en animalerie, un "approvisionnement par des "usines à chiots et chatons"", et "une mauvaise socialisation des animaux". Elle permettrait également de limiter les achats compulsifs dans ces commerces.

Les députés ont voté cet amendement des rapporteurs LREM et Agir dans le cadre de l'examen de la proposition de loi de la majorité contre la maltraitance animale. Julien Denormandie, le ministre de l'Agriculture, s'est, toutefois, positionné contre cette proposition, soulignant le travail des salariés des animaleries et jardineries et les contrôles réalisés. Selon lui, il s'agirait plutôt de lutter contre les ventes ayant lieu "au pied du camion". Il a ainsi soutenu un amendement du groupe LREM porté par Aurore Bergé réduisant la vente en ligne aux professionnels et aux refuges pour lutter contre les trafics. Les dons d’animaux resteront cependant autorisés.

Le gouvernement a enfin signé une charte d'encadrement de la vente avec le site Leboncoin. Désormais, dans les annonces, le numéro d'identification de l'animal, son âge ou encore sa race doivent être précisés. Les plateformes comme Facebook ne sont pas concernées.


Retrouvez tous nos articles sur notre blog en cliquant ici.


Retrouvez tous nos produits sur: auroremarket.fr

Rejoignez la Aurore Market Family sur Facebook et Instagram !

Image : Pixabay / Free-Photos

Sources :

Les députés interdisent la vente de chiens et chats en animalerie
La mesure sera appliquée à partir de 2024
Interdire la vente de chiens dans les animaleries : une bonne idée pour des éleveurs mayennais
120 propositions ont été faites au gouvernement ce 23 juin par des députés pour lutter contre les abandons et la maltraitance sur les animaux domestiques. L’une d’elles prévoit la fin de la vente des chiens dans les animaleries, ce qui est plutôt bien selon des petits éleveurs mayennais.

Lucile Guerrier

Rédactrice web - Aurore Market