Finistère : une solution pour empêcher les mégots de finir dans la mer

news Jun 1, 2021

Pour lutter contre la pollution, des collégiens ont imaginé une installation bloquant l’entrée des bouches d’égout des mégots de cigarettes. L’objectif ? Prévenir la pollution marine, quantifier les mégots jetés et sensibiliser les citadins.

Le projet

Ce sont les élèves de quatrième du collège de Sainte-Ursule qui avaient à cœur de lutter contre la pollution des mégots de cigarettes. Cette initiative a beaucoup plu. Le maire de Saint-Pol-Léon (Stéphane Cloarec) et le conseiller municipal délégué à l’environnement (Vincent Guivarc’h) ont tout de suite adhéré au projet et ont décidé de le soutenir.

Pour ce faire, ils ont commandé deux filtres à mégots au chaudronnier de la ville, Anthony Nguyen, qui s’est chargé de leur fabrication. Le 11 mai dernier, les agents communaux ont finalement installé les filtres en face du lycée ND-du-Kreisker et devant l’entrée du collège Sainte-Ursule.

Les collégiens du collège de Sainte-Ursule

La mer commence sur les trottoirs de la ville

Le but final : sensibiliser à la pollution marine

En quantifiant et en étudiant les mégots récupérés, les collégiens espèrent sensibiliser à la pollution marine. Pour rappel, lorsqu’un mégot de cigarette est jeté par terre, il atterrit souvent dans une bouche d’égout avant de finir sa course dans l’océan. Une fois en mer, il peut polluer jusqu’à 500 litres d’eau. En France, 30 milliards de mégots sont jetés au sol chaque année.

Afin de pousser le projet encore plus loin, les collégiens imaginent une signalétique préventive pour que ces filtres ne soient pas trop vite saturés. Une initiative pleine de bon sens qu’il ne faut pas hésiter à soutenir !


Retrouvez tous nos articles news sur notre blog.


Retrouvez tous nos produits sur : auroremarket.fr

Rejoignez la Aurore Market Family sur Facebook et Instagram !

Photo : Unsplash

Sources :

Dans le Finistère, des filtres à mégots pour les empêcher de finir en mer
Pour lutter contre la pollution (et éduquer ceux qui ne connaissent pas les poubelles), ces collégiens ont eu une idée lumineuse.