Environnement : Paris décide de préserver la biodiversité de ses espaces verts

news Jun 03, 2020

Avec le déconfinement et la réouverture des parcs, la mairie de Paris a constaté les bénéfices du confinement sur l'ensemble de ses espaces verts. Une nouvelle gestion écologique est ainsi actuellement mise en oeuvre et fait suite au plan biodiversité adopté en 2018.

Les effets positifs du confinement sur la faune et la flore

Au cours du confinement, le visage des multiples parcs et jardins de Paris s'est transformé. De nouveaux oiseaux, insectes et plantes ont notamment fait leur apparition.

Philippe Jacob, naturaliste à l'agence d'écologie urbaine de la Ville de Paris :

Le confinement a été extraordinaire car il a permis de révéler des espèces. Nous avons doublé le nombre d'espèces végétales observées. Il y a beaucoup d'insectes cette année, beaucoup de pollinisateurs.

Ce confinement a donc été plus que bénéfique pour la faune et la flore parisienne.

Une nouvelle gestion écologique des espaces verts

Dès 2007, la mairie de Paris a initié une nouvelle gestion des espaces verts en supprimant les produits phytosanitaires chimiques (pesticides, désherbants, etc), en favorisant la diversité de la faune et de la flore. En 2018, un plan de biodiversité a également été adopté. Ce dernier visait à mettre en place, d'ici 2020, 100 hectares de toits et de murs végétalisés, 20 000 arbres plantés et 30 hectares de nouveaux espaces verts.

Avec la réouverture des parcs, elle initie une nouvelle gestion plus écologique de ces espaces suite au diagnostic de l'impact du confinement sur la faune et la flore. Celui-ci a pu identifier les multiples espaces dans la ville dans lesquels le confinement a eu un effet positif.

Des tontes plus tardives et des végétaux préservés

La ville a donc décidé de tondre tardivement certaines pelouses, de préserver des lisières autour des boisements pour permettre aux pollinisateurs de dénicher du pollen et du nectar ainsi que de conserver les feuilles et les branchages tombés au sol dans les espaces "propices aux vers de terre". Les plantes grimpantes seront également maintenues.  

Elle donnerait aussi une place plus importante aux plantes sauvages dans des endroits où elles étaient auparavant arrachées (interstices des éléments bâtis, murs, clôtures et allées des parcs et jardins). Enfin, les mares et les lacs seront végétalisés.

La mairie de Paris :

Lorsque les parcs rouvriront, les Parisiens pourront ainsi découvrir toute une biodiversité bien réelle mais dont ils ne soupçonnaient pas la présence.

Un nouvel exemple à suivre pour préserver la biodiversité de nos villes !


Retrouvez tous nos articles news sur notre blog en cliquant ici.


Retrouvez tous nos produits sur : auroremarket.fr

Rejoignez la Aurore Market Family sur Facebook et Instagram !

Sources :

Paris compte préserver la biodiversité à la réouverture des parcs et jardins
Un couple de canards colverts picorent au milieu d’une prairie: cette scène campagnarde se déroule dans un parc parisien, où la faune et la flore se sont épanouies pendant le confinement. Des changements dont veut profiter la mairie de Paris pour soutenir la biodiversité.
Biodiversit�: la Ville de Paris modifie sa gestion des parcs suite au confinement
La p�riode de confinement ne sera pas sans effet sur la gestion des parcs et jardins de la Ville de Paris. Ceux-ci sont encore ferm�s et l’association Respire vient d’ailleurs de d�poser un r�f�r�-libert� devant le Conseil d’�tat demandant la r�ouver...
Paris : de nouvelles mesures pour protéger la faune et la flore préservées pendant le confinement
Le confinement a permis à la biodiversité de s’épanouir dans les parcs, les jardins et les cimetières de Paris. La municipalité a décidé d’en profiter pour protéger encore un peu plus certaines zones, indique la mairie de Paris dans un communiqué.

Lucile Guerrier

Etudiante et stagiaire en communication - Aurore Market