Environnement : des filets de pêche connectés pour lutter contre la pollution des océans

news Jun 11, 2020

Chaque année, les outils de pêche représentent 640.000 tonnes de déchets perdus dans les océans et sur les plages. Ces outils se transforment bien souvent en pièges pour les animaux marins. Afin de contrer cette pollution, une société toulousaine a créé des balises connectées pour les filets de pêche. Un dispositif novateur et avantageux pour les océans !

Une innovation pour limiter la pollution des océans

Chaque année, des millions de tonnes de déchets sont retrouvés sur les plages et dans les océans. Rien que pour les lignes, filets de pêche et gilets de sauvetage, cela représente 640.000 tonnes ! Ces déchets, composés pour la plupart de plastique, se transforment bien souvent en pièges pour les dauphins et les tortues et polluent considérablement nos fonds marins.

Afin de pallier à cette pollution maritime, l'entreprise toulousaine Collecte Localisation Satellite (CLS) a créé une balise minuscule, connectée par satellite. Cette puce, attachée au matériel de pêche, émet un signal vers des satellites qui récupèrent les informations. Ces données sont par la suite transmises à la communauté ou à l'association rattachée au projet.  

Gaëtan Fabritius, directeur de l’innovation et de la prospection chez CLS :

C’est un réel fléau auquel on propose d’apporter une partie de la réponse. Nous avons réussi à faire sauter le verrou technologique en créant ces balises mais aussi le verrou économique car elles seront à des prix accessibles et variables selon les tailles de boîtier.

Avec le soutien du Centre national d'études spatiales (CNES) et en partenariat avec l'Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer (IFREMER), l'entreprise teste depuis le début du mois de juin des filets connectés en Méditerranée avec l'aide du Comité départemental des pêches maritimes et des élevages marins (CDPMEM) du Var. En septembre, d'autres engins de pêche seront également testés en Outre-mer.

Une avancée importante pour les pêcheurs

Le programme de suivi du matériel de pêche est aussi une avancée pour les pêcheurs.

Pierre Morera, président du CDPMEM du Var :

Pour la pêche au thon et à l’espadon par exemple, nous utilisons des palangres qui dérivent et nous n’avons pas d’outils très efficaces pour les retrouver. Le système de balise va permettre de les localiser facilement et nous faire gagner du temps.

Ce dispositif permettrait donc de limiter la prolifération des déchets de pêche et permettrait aux pêcheurs de localiser leurs outils en mer. Ils pourront ainsi gagner du temps et mieux gérer leur espace de pêche.

Pierre Morera, président du CDPMEM du Var :

Les pêcheurs n’ont aucun intérêt à perdre leurs filets, ça coûte très cher et ce sont des heures de travail d’assemblage. Quand ça arrive, la plupart du temps, c’est qu’un cargo ou un plaisancier, qui n’a pas vu le signal porté par l’engin de pêche, l’a détruit. Le pêcheur est donc dans l’incapacité de remonter son matériel.

En outre, pour la communauté scientifique, cette innovation est un moyen de d'observer les flottes de pêche et d'assurer la gestion durable des ressources marines.

La phase d’expérimentation de ce projet devrait prendre fin l’an prochain. Il serait alors commercialisé l’année suivante. Le matériel de pêche sera également ramené sur terre et recyclé par une filière de valorisation de l’économie solidaire, s'ils sont inutilisables.


Retrouvez tous nos articles news sur notre blog en cliquant ici.


Retrouvez tous nos produits sur : auroremarket.fr

Rejoignez la Aurore Market Family sur Facebook et Instagram !

Sources :

Des engins de pêche connectés pour limiter la pollution plastique
Retrouvez l’article sur notre site: 20 Minutes, avec vous https://www.20minutes.fr Retrouvez nous sur: Snapchat : https://www.snapchat.com/discover/Oh_My_Fake/4353604241 Facebook: https://www.facebook.com/20minutes…
Journée mondiale des océans : des filets de pêche connectés dans le Var pour limiter leur perte et donc la pollution
Plusieurs centres et instituts de recherches français travaillent sur un projet de suivi de matériel de pêche par satellites, pour aider les pêcheurs au quotidien et limiter la pollution des océans. En collaboration avec les pêcheurs professionnels du Var, ils s’apprêtent à lancer le projet.

Lucile Guerrier

Etudiante et stagiaire en communication - Aurore Market