Description et avantages de la saponification à froid

savon Sep 6, 2021

Contrairement aux savons industriels, les savons artisanaux sont conçus
avec un processus de saponification à froid pour conserver tous leurs bienfaits.

Qu’est-ce que la saponification à froid ?

Si ce mot ne vous dit rien, vous avez forcément été en contact avec un produit conçu grâce à un processus de saponification à froid puisqu’il s’agit tout simplement du savon. Présent dans toutes les salles de bain, le savon nous sert non seulement à nous laver mais aussi à nourrir notre peau et à profiter d’un moment de détente. Mais alors en quoi consiste la saponification à froid et pourquoi vaut-il mieux opter pour des savons conçus via cette méthode ? Voici quelques éléments de réponse.

La saponification, c’est quoi ?

Si le terme reste confus, la saponification est un processus de fabrication relativement simple à comprendre puisqu’il s’agit d’une réaction chimique qui a lieu lorsqu’un corps gras et un alcali se rencontrent. Le corps gras peut être constitué d’huile ou de beurre, d’origine animale ou végétale, tandis que l’alcali sera généralement composé de soude, s’il s’agit de savons solides, ou de potasse s’il s’agit de savons liquides. Découvert en 1823, ce procédé est aujourd’hui utilisé par les entreprises ou les artisans qui souhaitent conserver un processus de fabrication traditionnel et mettre en avant le savoir-faire des maîtres savonniers français.

La saponification peut être réalisée de deux manières différentes : à chaud ou à froid. Lors du processus à chaud, la pâte à savon va être cuite à très haute température afin de permettre au savon d’être prêt et d’être utilisable plus rapidement. L’inconvénient de cette méthode, c’est que l’une des étapes de sa fabrication consiste à retirer la glycérine de ceux-ci, ce qui les rend bien moins hydratants et cause un dessèchement prématuré de la peau, même si le savon est fabriqué à base d’huile d’argan ou de coco, qui sont des huiles végétales très nourrissantes.

La saponification à froid, au contraire, consiste à mélanger l’alcali et le corps gras sans les chauffer, on appelle donc cela la saponification à froid, bien qu’il s’agisse en réalité d’une saponification à température ambiante. Une fois que le mélange est homogène, celui-ci est coulé dans un moule dans lequel il va reposer 24 à 48h, avant d’être démoulé et d'entamer un processus de séchage de six à huit semaines. Ce laps de temps va permettre à la glycérine de se solidifier et à la soude de disparaître, créant ainsi un savon surgras hydratant qui dispose des mêmes bienfaits que les huiles végétales qui ont été utilisées pour sa conception.

Les différents types de savons

Que ce soit pour nous laver les mains ou le corps, à l’état liquide comme à l’état solide, nous utilisons quotidiennement du savon. Cependant, ils ne sont pas tous équivalents. On distingue trois sortes de savons : le savon industriel, le savon semi-industriel et le savon artisanal qui demande une saponification à froid. Voici plus d’informations sur ces trois types de savon.

Le savon industriel

Généralement fabriqués à partir d’huile de palme ou de graisse de bœuf (suif) car ce sont des matières peu coûteuses, les savons industriels sont toujours réalisés à l’aide d’une saponification à chaud car les entreprises qui les fabriquent souhaitent faire en sorte d’en produire le plus possible et de ne pas perdre de temps en laissant le mélange sécher naturellement.

Le problème des savons industriels, c’est qu’ils perdent absolument tous les bienfaits contenus dans les graisses végétales ou animales avec lesquelles ils sont fabriqués, qui sont déjà, à la base, des graisses moins riches que celles utilisées pour les savons artisanaux. De même, ces savons contiennent énormément de soude et très peu de glycérine, ils sont donc lavants mais ne disposent pas d’autres bienfaits contrairement à ceux qui sont conçus grâce à la saponification à froid.

Le savon semi-industriel

On pourrait penser que ce terme fait référence à des produits dont la moitié, ou au moins une partie du processus de fabrication est artisanal, malheureusement ce n’est pas le cas. Les savons semi-industriels sont issus d’un processus de fabrication très similaire à celui des savons industriels, puisque ce sont de petits morceaux de ceux-ci qui vont servir de base à l’élaboration de ce produit.


Ensuite, le fabricant du savon semi-industriel va venir ajouter de la glycérine, des huiles essentielles mais aussi des parfums ou des colorants pour rendre son produit plus attractif visuellement. Malheureusement, ces ingrédients sont extrêmement nocifs pour la peau et n’ont aucune utilité si ce n’est celle de l’apparence puisque les savons obtenus ne seront pas hydratants non plus.

Le savon artisanal

Plus difficile à trouver et un petit peu plus onéreux que les deux précédents, le savon artisanal reste le savon de meilleure qualité que vous pourrez trouver en magasin ou sur des boutiques en ligne spécialisées. La fabrication de ces savons, à froid évidemment, est réalisée manuellement à l’aide de mixeurs afin de conserver au maximum les bienfaits des huiles, le plus souvent végétales, utilisées pour concevoir ces savons.

Contrairement aux savons industriels dans lesquels une trace de soude n’est pas rare, les savons artisanaux n’en contiennent pas du tout car celle-ci s’évapore complètement durant le séchage. Les savons artisanaux sont donc plus gras, et donc plus hydratants et plus nourrissants : ils vous permettront de vous laver tout en rendant votre peau douce et agréable au toucher, le tout sans ingrédients chimiques.

Pourquoi utiliser ce type de savon ?

Vous l’aurez compris, les savons obtenus grâce à un processus de saponification à froid disposent de bienfaits essentiels pour votre peau dont les autres savons ne disposent pas, mais ce n’est pas la seule bonne raison d’opter pour ce type de produit. En effet, ce sont également des savons réalisés sans graisse animale et sans huile de palme. 100% naturels, ils ne contiennent aucun ingrédients nocifs voire cancérigènes comme des conservateurs, de l’alcool, des sulfates ou des parfums par exemple.

Souvent créés par des entreprises respectueuses de l’environnement, ces savons sont, la plupart du temps, commercialisés sans emballage ou dans des emballages en papier ou en carton recyclable, pour une salle de bain zéro déchet. Enfin, c’est une solution extrêmement économique puisqu’on estime qu’un savon artisanal de 100g peut être utilisé pour 30 ou 40 douches, vous pouvez donc facilement vous limiter à un savon par mois, ce qui n’est pas le cas avec des savons industriels gorgés d’eau ou avec des gels douche.

Bon à savoir : les savons artisanaux sans huiles essentielles peuvent également vous servir pour le bain de bébé, car ils sont très doux et n'agressent pas l’épiderme. D’ailleurs, ils peuvent permettre de remplacer l’étape de la crème hydratante parfois fastidieuse et chronophage.

Retrouvez toutes nos astuces sur notre blog.


Retrouvez tous nos produits sur : auroremarket.fr

Rejoignez la Aurore Market Family sur Facebook et Instagram !

Images : Adobe