Des chaussures tendances et surtout 100% écologiques

news Feb 18, 2020

L'industrie de la mode est la deuxième plus polluante au monde... Afin de toucher le marché axé sur la tendance tout en prenant en considération les valeurs écologiques, les jeunes talents italiens Gio Giacobbe et Edoardo Iannuzzide ont créé une chaussure "trois en une" hyper stylée et respectueuse de l'environnement.    

LES CHAUSSURES ÇA POLLUE !

Un Français achète en moyenne six paires de chaussures par an. Fabriquer une chaussure nécessite plus de 150 opérations. Des dizaines de composants chimiques et de matériaux polluants sont utilisés. Chaque paire de chaussures engendre une pollution directe et indirecte : colle à base de solvants, synthétiques, coton, caoutchouc, cuirs traités, teinture composé de métaux lourds tels que le chrome ou l'aluminium. En fin de vie, ces dernières finissent en majorité jetées à la poubelle sans être recyclées... Bien loin du modèle écologique idéal !

L'importation pose également un gros problème. D'après les statistiques de la Fédération française de la chaussure, en 1995, la France produisait 152 millions de paires de chaussures. Cette production a chuté à 53 millions de paires en 2004 à cause de l'essor du "Made in China" d'ou viennent plus de la moitié des paires vendues en France.

LA CHAUSSURE ACBC

Pour contrer ce problème de pollution, de plus en plus de marques ont recours à des matériaux à la fois nobles et naturelles qui sont solides et agréables à porter. Les marques de chaussures ne sont pas en reste ! Gio Giacobbe et Edoardo Iannuzzide on eu l'idée de réconcilier la surconsommation de vêtements avec l'environnement. Pour se faire, sur la basket ACBC la semelle et le corps supérieur de la chaussure sont séparés en deux parties distinctes, rétractables et détachables. En effet, un zip invisible permet de remplacer soit la semelle, soit la partie supérieure de la basket et de les changer à sa guise. Acheter ces chaussures revient à acheter trois nouvelles paires. Vous y trouverez une semelle et trois corps différents. Une économie considérable et un impact sur l'environnement nettement réduit. La chaussure est fabriquée en matériaux recyclés et végétaux comme le cuir d'ananas.

Le prix pour les trois corps et la semelle s'élève à 250 euros. Un tarif relativement abordable, notamment si nous prenons en compte la durée de vie beaucoup plus longue de la chaussure. Si la semelle est usée, il suffit de la changer tout en la recyclant !

Commandez votre paire "3 en 1" à l'adresse suivante : http://acbc.al/


Retrouver tous nos produits sur auroremarket.fr

Rejoignez notre communauté sur Facebook ou Instagram !

Suivez notre campagne zéro déchet


Nos pieds polluent…
Titre accrocheur mais en fait les responsables sont nos paires de chaussures ! Accessoire vestimentaire indispensable, il en existe de toutes les couleurs, de toutes les formes, de toutes les matières, …, et chaque nouvelle paire
Des chaussures démontables pour allier mode et écologie
Alors que se déroule en ce moment à Paris la Fashion Week, les chaussures “trois en une” tentent de réconcilier la surconsommation de vêtements et l’environnement. Un zip invisible permet en effet de remplacer soit la semelle, soit la partie supérieure.