Les probiotiques, les nouveaux alliés de vos intestins !

Pendant les dernières années le « boom » du Bio et de la nourriture saine a entrainé la popularisation des certaines recettes de grands-mères.

Combien de fois en lisant des articles passionnants et super intéressants sur la nutrition, j’ai pensé « ma mère faisait ça ! » ou encore « ma grand-mère me disait de manger cet aliment pour être toujours en bonne santé ».

En effet, notre société est en train d’expérimenter un « retour aux sources » aux choses simples et saines qui aide notre corps à être en bonne santé.

C’est le cas des bébêtes d’aujourd’hui ! C’est ainsi que mes grands amours les appellent à la maison. L’eau de bébêtes ! Peut-être vous avez entendu parler des bébêtes sous un autre nom tel que « probiotiques » ou encore sous son nom le plus connu, le Kéfir de lait ou de fruits, les jus lacto-fermentés etc…

A post shared by Julie Rogeon (@julllliiieee) on

Mais qu’est-ce que c’est les Probiotiques ?

« C’est un sujet capital, car loin d’être une « mode », leur action pour notre santé est décisive. Ils ne se contentent pas de réduire au silence les troubles digestifs (ballonnements, diarrhées, constipation…) : ils sont essentiels à la force de notre système immunitaire et peuvent contribuer à prévenir de nombreuses maladies, de l’eczéma à Alzheimer en passant par la fibromyalgie. » Dit le Pr. Henry Joyeux sur un article qui explique la différence entre Prébiotiques et Probiotiques sur son site (voir article complet).

En mots simples, les probiotiques sont des bactéries, des bonnes bactéries, qui viennent peupler nos intestins et donne un coup de main afin de nettoyer et d’équilibrer la flore intestinal de notre système digestif.

Dans notre système digestif nous comptons plus de 1000 espèces de ces bonnes bactéries, toute une communauté microbienne qui commence dès la bouche (et oui, nous avons aussi une flore buccale qui impacte les intestins et vice-versa), qui traverse tout l’intestin grêle et qui trouve sa maison principale dans le gros intestin. Cette flore intestinale est aussi appelée « microbiote » et elle est constituée par différents types de « gentils microbes » y compris le probiotiques.

Il est important de savoir que le microbiote n’est pas inné, un bébé ne nait pas avec son armée microbiotique. Cela se constitue au fur et à mesure pendant les 2 premières années de vie. Le bébé constituera une belle flore intestinale basée sur son alimentation et son environnement, et un des facteurs importants pour le bon développement bactérien est le lait maternel (ce sujet est vaste, donc nous pourrions en parler dans un article dédié par la suite)

Une fois le microbiote bien constitué, il va changer, se fragiliser ou se renouveler selon les conditions de vie que ce petit bébé aura tout au long de sa vie jusqu’à sa mort.

Et devinez quoi ? L’alimentation est un facteur majeur dans le bon développement du microbiote, la phrase si utilisé « nous sommes ce qu’on mange » n’a jamais eu autant de sens quand on parle de flore intestinale (microbiote).

Les bonnes bactéries dans notre corps sont particulièrement sensibles à la consommation des médicaments comme les antibiotiques. Ce n’est pas anodin qu’après une bonne angine ou autre infection dans le corps à laquelle nous avons fait appel à un long et lourd traitement antibiotique, nous ayons l’impression que nos intestins sont au bord du collapse et qu’on tolère mal la plupart des aliments.

Pourquoi c’est si important que notre microbiote ou flore intestinale soit en bonne santé ?

via GIPHY

La réponse est simple : le microbiote est fortement lié au système immunitaire.

Il joue un rôle de barrière antimicrobienne et empêche l’implantation des bactéries dangereuse dans la paroi intestinale en augmentant la fonction de barrière de la muqueuse intestinale et en prenant la place des bactéries pathogènes ce qui les empêche d’adhérer à la même paroi.

De plus, ces micro-organismes interagissent avec les cellules du système immunitaire et les aide à être plus efficaces.

Imaginez-vous que le microbiote est le gardien de votre bâtiment. Il se charge de nettoyer l’immeuble, d’imperméabiliser quand il le faut, de recevoir vos colis quand vous n’êtes pas à la maison, de sortir la poubelle les jours de passage, de tout mettre en place pour que tout se passe bien dans votre bâtiment.

Mais nous remarquons leur bon travail que quand ils ne sont plus là pour le faire. La poubelle se cumule dans le grand bac à poubelle et des mauvaises odeurs apparaissent ! La glace que le gamin du premier étage a versé à l’entrée et qu’il a mal nettoyé colle au sol, et les ascenseurs… on a oublié le contrôle annuel et ils sont tombés en panne donc il faut monter 5 étages avec les 3 tonnes de sacs de courses. Résultat : vous vous sentez, épuisé, énervé, et même dégouté de rentrer chez vous.

Le microbiote est le gardien de votre corps, invisible, avec un travail parfois indigne, mais tellement important, prenez-en-soin et au passage souriez un peu à votre gardien en vous rappelant de cette comparaison.

Comment je peux consommer des probiotiques ?

Bien sûr il existe certains laboratoires qui proposent des suppléments alimentaires avec de Probiotiques, mais l’objectif de mon article est de vous donner des Tips naturels, simples et rapides pour augmenter votre consommation des probiotiques.

via GIPHY

Voici les aliments qui peuvent vous aider :

  1. Le Kéfir de Lait ou Kéfir de fruits (les fameuses bébêtes !)
  2. Kombucha
  3. La levure pour pain faite maison
  4. Les légumes lacto-fermentés (comme la choucroute)
  5. Les jus lacto-fermentés.
  6. Le Tempeh
  7. Les produits laitiers fermentés

Je voudrais partager avec vous une recette de Kéfir de fruits, un vrai délice, c’est comme une limonade légèrement pétillante que vous allez adorer, bon pour la santé mais aussi bon pour les papilles.

Pour préparer du kéfir de fruits il faut se procurer des graines de Kéfir. Attention il y a 2 types de graines de Kéfir ; du lait et des fruits et il ne faut pas les confondre si vous ne voulez pas devenir un assassin des bébêtes.

La meilleure façon de vous procurer ces petits graines est de les obtenir via quelqu'un qui en a déjà, les graines de Kéfir se reproduisent très rapidement, donc si vous connaissez quelqu’un qui en a, vous allez faire son bonheur en lui demandant un peu.

Si comme moi, vous ne connaissez personne, il existe un site qui les commercialise, je les ai pris chez eux car ils ont de très bonnes analyses bactériologiques et ils pratiquent une culture biologique. https://www.kefir-kombucha.com/

via GIPHY

Il est important, de faire très attention à la qualité des graines et l’hygiène. N’oublions pas que c’est des bonnes bactéries, mais mal manipulés peuvent devenir des mauvaises.

Kefir – Orange Framboises

Cette boisson est une de mes préférés, j’espère que vous allez aussi aimé !

Ingrédients :

• 1 litre et demi d’eau minérale (n’utilisez pas l’eau du robinet, les graines de Kéfir sont très sensibles)
• 1-2 figues bios séchées
• 3 tranches d’orange BIO
• 10 framboises BIO
• 75 grammes de sucre de Coco ou sucre non raffinée BIO (j’utilise le sucre de Coco car il a un indice glycémique faible et il donne un parfum caramélisé à la boisson)
• 75 grammes de graines fraîches de Kéfir (50 grammes de graines permettent de faire 1 litre de boisson)

Ustensiles :

• Un bocal en verre (2 litres)
• Une passoire à maille en plastique
• Une cuillère en plastique
• Une mousseline pour couvrir le bocal tout en laissant circuler l’air et éviter la poussière (un sachet pour thé découpé à la taille du bocal fonctionne aussi)
• Un élastique pour fermer le bocal
• Une bouteille en verre

IMPORTANT :

  1. Ne pas utiliser d'ustensiles en métal. Les ions du métal vont dénaturer les bacilles des graines du kéfir.
  2. Ne pas utiliser du miel. Le miel a des propriétés antibactériennes et risque de s’attaquer aux graines.
  3. Ne pas utiliser de l’eau chaude pour laver les graines. Les graines supportent mal la chaleur, lavez-les avec de l’eau froide.
  4. L’hygiène est très importante. Laver à l’eau chaude les ustensiles après chaque utilisation. Réservez-les uniquement pour la culture de graines de Kéfir. Concernant les graines, lavez-les bien et retirer des éventuels restes de fruits comme des graines de fraises (j’aime beaucoup le Kéfir de Fraises, mais j’avoue passer une bonne demi-heure à retirer les petites graines de fraises collés au graines de Kéfir)

PRÉPARATION :

  1. Mélanger le sucre dans l’eau
  2. Ajouter tous les ingrédients
  3. Poser la mousseline ou sachet pour thé retenu par un élastique
  4. Laisser fermenter pendant 24h à 48h dans un endroit sombre et à une température entre 15 et 20°C
  5. Vous saurez que votre Kéfir est prêt quand la figue flotte.
  6. Filtrer la boisson dans la bouteille en verre
  7. Laver les graines à l’eau froide
  8. Conservez l’eau au frais et veiller à ouvrir le bouchon de temps en temps afin d’éviter l’accumulation de gaz.
  9. Dégustez avec modération au début, pour donner du temps à votre flore intestinale de s’habituer. 1 verre par jour est suffisant pour commencer.

via GIPHY

Références

FESTY, D. (2014). Le grand Livre des probiotiques et des prébiotiques. Quotidien Malin.
JOYEUX, P. H. (2016, Janvier 15). Prebiotiques et probiotiques: des merveilles de la nature. Récupéré sur Site officiel du Pr. Henri Joyeux: https://professeur-joyeux.com/prebiotiques-probiotiques-merveilles-de-nature/
Marieb, E. N. (2014). Anatomie et physiologie Humaines. Pearson.
VLAD, R. (s.d.). Kefir-Kamboucha. Récupéré sur Kefir-Kamboucha: https://www.kefir-kombucha.com/kefir-de-fruits-1/