Déconfinement : entre désillusion et soulagement pour les producteurs locaux

news Jul 01, 2020

Pendant le confinement, les producteurs locaux ont connu un engouement important de la part des consommateurs. En effet, une partie de la population a délaissé les grandes surfaces pour se tourner vers le local et le bio. Néanmoins, cet engouement fut de courte durée, le déconfinement ayant sonné son glas.

Les circuits courts privilégiés pendant le confinement

Le confinement a souvent été symbole de changement dans les habitudes alimentaires. De nombreux consommateurs ont ainsi délaissé les grandes surfaces pour se tourner vers les producteurs locaux et les circuits courts. Un véritable bouleversement en terme d'habitudes de consommation dans nos sociétés modernes.

Une grande partie des agriculteurs et producteurs locaux ont déclaré avoir triplé voir multiplié par 7 leurs ventes !

Alexandre Cauchy, maraîcher dans la Bresse, à Branges :

On a été énormément sollicités pendant 3 mois. Aujourd’hui, on est toujours sur un rythme soutenu. Sur internet, on a multiplié nos ventes par 7 en moyenne.

Des plateformes et des associations ont également été créées pendant le confinement afin de faciliter la vente et la distribution des produits face à l'engouement. Ce fut notamment le cas en Belgique avec la plateforme citoyenne Commun'halle, dans laquelle les produits étaient commandés via le site internet et ensuite retirés dans 5 points de distribution (Nalinnes, Montigny-le-Tilleul, Montignies-sur-Sambre, Châtelet, Tarcienne).

Fabrice Maqua, gestionnaire de la plateforme :

Ils trouvaient ça génial, nous disaient qu’ils avaient enfin une solution pour changer de mode de fonctionnement. Ils y songeaient mais avec le confinement, ils avaient franchi le pas : acheter local, faire vivre les petits producteurs, s’engager.

Des clients qui disparaissent peu à peu avec le déconfinement

Si certains producteurs ont accueilli la baisse d'activité post-confinement avec soulagement, d'autres l'ont cependant vécu comme une désillusion. La plupart des nouveaux clients se sont évaporés avec le déconfinement, entraînant une importante baisse de revenus pour les producteurs.

Catherine Chartier, agricultrice au Jardin des Galinettes à Cerfontaine en Belgique :

Nous avons toujours les mêmes clients, les fidèles 'd’avant', mais les nouveaux ont disparu dès la semaine qui a suivi la fin du confinement. On a planté plus pour répondre à cette demande. Maintenant, les gens ne sont plus là, mais nos légumes sont en train de pousser, eux !

Valentin Roulin, producteur laitier de la ferme des Monts à Nalinnes en Belgique :

À la halle de Nalinnes, j’ai gardé 10% de ces nouveaux clients. Mais à celle de Montigny-le-Tilleul par exemple, c’est la catastrophe.

En somme, les producteurs et agriculteurs locaux ne comprennent pas cette disparition des clients. Il ne reste plus qu'à espérer que les consommateurs reviennent rapidement et que cette désillusion ne soit que de courte durée.


Retrouvez tous nos articles news sur notre blog en cliquant ici.


Retrouvez tous nos produits sur : auroremarket.fr

Rejoignez l'Aurore Market Family sur Facebook et Instagram !

Sources :

Circuits courts: “On se doutait bien qu’on ne garderait pas tous les clients” Les producteurs s’interrogent sur l’avenir
Durant le confinement, les ventes en circuits court ont explosé comme alternative aux grandes-surfaces. Beaucoup y ont vu une prise de conscience durable. Mais quelques semaines après le déconfinement, en Bourgogne, entre...
Clients disparus après le déconfinement : la désillusion pour les producteurs locaux
Pendant le confinement, vous avez été nombreux à prendre le chemin des fermes et à découvrir les producteurs locaux. La révélation pour beaucoup de gens, qui ne connaissaient que les courses en grandes surfaces. Produits frais, souvent bios, à prix...

Lucile Guerrier

Etudiante et stagiaire en communication - Aurore Market