Chine : des niveaux de pollution plus élevés qu'avant le confinement !

news May 27, 2020

À l'heure de la reprise économique post Covid-19, la Chine retrouve sa position de leader en terme d'émissions polluantes. Ses dernières sont d'ailleurs plus élevées qu'en 2019 à la même période ! Un constat préoccupant pour l'avenir...

Des niveaux de pollution alarmants

Début mars, pendant le confinement, la concentration de dioxyde d'azote avait chuté de 10 à 30% en Chine. Une baisse significative mais temporaire en raison de la future reprise économique. En effet, dès le déconfinement du mois de mai, un rapport publié par le Centre for Research on Energy and Clean Air (CREA) démontre que la pollution dans le pays remonte avec le retour des activités économiques. Le Centre va même plus loin et annonce que les niveaux de pollution sont plus élevés qu'à la même période en 2019 :

Ces 30 derniers jours, les niveaux de polluants dangereux pour la santé en Chine ont excédé les concentrations enregistrées à la même époque l'année dernière, pour la première fois depuis le début de la crise Covid-19.

Selon le CREA, une augmentation de la pollution était certes à prévoir avec le déconfinement, mais pas à des niveaux supérieurs à la période pré-confinement. Il affirme également que la Chine avait déjà opéré de la même façon dans son plan de relance à la suite de la crise des subprimes de 2008.

En outre, les progrès réalisés par la Chine en matière de qualité de l'air sont en train de disparaître. Le CREA note une augmentation d'émissions de la part de quatre polluants : les particules PM2,5, le dioxyde d'azote, le dioxyde de soufre et l'ozone. Une nouvelle inquiétante pour la planète et la santé humaine alors que nous ne sommes qu'au début du déconfinement...

Des émissions polluantes provenant principalement de l'industrie lourde

Dans l'accroissement et la reprise de ces émissions polluantes, l'industrie lourde est en cause. Les fabrications de ciment et de métaux ont augmenté de 4% par rapport à 2019. Même constat pour l'acier pour lequel la production s'est considérablement accélérée. Cette pollution concerne cependant pour l'instant davantage les zones industrielles où se situent les centrales électriques et à charbon.

Cependant, cette localisation de la pollution ne serait que de courte durée. En effet, en raison des risques de transmission du virus, la population chinoise risque de délaisser pendant un temps les transports en commun. Elle favorisera ainsi davantage le déplacement en voiture ou en deux-roues. Ce changement de pratique risque d'entraîner une pollution des zones urbaines conséquente !

Enfin, il faut tout de même noter que la reprise économique n'est pas à son maximum... L'ensemble des secteurs n'aurait pas encore repris son activité.


Retrouvez tous nos articles news sut notre blog en cliquant ici.


Retrouvez tous nos produits sur : auroremarket.fr

Rejoignez la Aurore Market Family sur Facebook et Instagram !

Sources :

Numerama - En Chine, la reprise provoque une pollution plus élevée qu'avant le confinement

Reporterre - En Chine, la pollution est plus élevée qu'avant le confinement

RTL - Chine : Avec le déconfinement, la qualité de l'air se dégrade de nouveau

Lucile Guerrier

Etudiante et stagiaire en communication - Aurore Market