Canada : Montréal bannit 36 pesticides dont le glyphosate

news Sep 8, 2021

La mairie de Montréal a décidé d'interdire 36 pesticides, dont le glyphosate, à partir de janvier 2022. Il s'agit de la première métropole canadienne à lancer une telle initiative.

C'est une grande première pour la ville de Montréal ! Le 19 août, la métropole québécoise a demandé l'interdiction de l'usage et de la vente de 36 pesticides sur son territoire. Parmi ces derniers, le fameux glyphosate réputé pour ses effets néfastes. En effet, les pesticides nuisent à la biodiversité et sont suspectés d'être des perturbateurs endocriniens pouvant favoriser les risques de cancer chez l'Homme.

Dans un communiqué, la mairesse de la ville, Valérie Plante, déclare :

Les effets néfastes des pesticides sur la santé sont de plus en plus documentés. […] Il n'y a aucun risque à prendre avec la santé des Montréalaises et des Montréalais et le fait de passer à l'action aujourd'hui confirme notre volonté d'assurer la santé de toute la population et de la biodiversité montréalaise.

L'interdiction du glyphosate et des 35 autres pesticides s’appliquera aux commerces mais aussi à l'ensemble des agriculteurs et prendra effet dès janvier 2022. Au total, près de 109 produits seront retirés des rayons de magasins, des quincailleries et des jardineries. Les commerces souhaitant utiliser tout autre pesticide de synthèse ou biopesticides devront être détenteurs d'un permis annuel et seront dans l'obligation de tenir un registre.

Les entreprises qui iront à l'encontre de ce nouveau règlement seront passibles d'une contravention pouvant aller jusqu’à 4000 dollars canadiens.

Une initiative destinée à inciter les autres villes à agir

Cette prise de décision de la ville de Montréal à été saluée par L'OBNL Vigilance OGM qui espère que cette action exemplaire incitera d’autres municipalités à suivre la marche. Selon l’organisme, l’interdiction de ces pesticides démontre un véritable «courage politique» de la part de la ville de Montréal.

Olivier Therrien, responsable à la mobilisation de l’OBNL Vigilance OGM, indique par voie de communiqué :

C’est une situation sans aucune commune mesure. Interdire la vente de pesticides permettra de vraiment bien protéger la population des pesticides les plus nocifs. Le gouvernement provincial devrait suivre l’exemple de Montréal et étendre l’interdiction à l’ensemble du Québec.

Ce nouveau règlement présente toutefois certaines limites. Les pesticides interdits à la vente dans la métropole québécoise resteront disponibles à l’achat dans plusieurs villes proches. De plus, l'usage sera limité aux activités extérieures, mais restera autorisé pour les utilisations intérieures comme, par exemple, les traitements pour éradiquer les punaises de lits ou encore les fourmis dans les logements.

L’objectif premier affiché par la ville est de sensibiliser les autres provinces et gouvernements à l'importance de la lutte contre les pesticides.


Retrouvez tous nos articles news sur notre blog.


Retrouvez tous nos produits sur : auroremarket.fr

Rejoignez la Aurore Market Family sur Facebook et Instagram !

Photo : Adobe Stock

Sources :

Canada : Montréal veut interdire 36 pesticides dont le glyphosate
Le 19 août, la mairie de Montréal a déposé une proposition pour interdire 36 pesticides, dont le glyphosate, dans la ville. C’est la première métropole du Canada à proposer une telle initiative.
Montréal interdira la vente et l’usage de 36 pesticides, dont le glyphosate
La Ville de Montréal interdira la vente et l’usage de 36 pesticides, dont le glyphosate, à compter de janvier 2022.
Glyphosate : la vente et l’usage de 36 pesticides désormais interdits à Montréal
La ville de Montréal prend une décision exemplaire contre le glyphosate et 35 autres pesticides très nocifs.