Australie : des sites aborigènes risquent d'être détruits par un géant minier

news Jul 27, 2020

La société minière australienne BHP a été autorisée à abattre environ 40 sites du patrimoine aborigène dans l'ouest de l'Australie. Une véritable catastrophe pour le patrimoine des peuples aborigènes.

Un projet d'extension d'une mine de fer

Seulement 2 semaines après la destruction de la grotte aborigène de Juukan Gorge, le gouvernement de l'Australie-Occidentale vient d'autoriser la multinationale du secteur minier BHP à détruire 40 autres sites appartenant au patrimoine aborigène de cette région.

Cette autorisation a été donnée dans le cadre du projet d'extension de la mine de fer de South Flank dont le sol est extrêmement riche en matériaux rares. Cette extension devrait permettre d'augmenter l'exportation de fer haut de gamme vers la Chine dont la demande ne cesse de croître. Le fer a ainsi généré un chiffre d'affaires d'environ 77 milliards de dollars australiens, soit 47 milliards d'euros, en 2019.

En outre, la mine de South Flank s'étend notamment sur les terres du peuple Banjima, l'un des peuples doyens de l'Humanité. L'exploitation de leurs terres par l'industrie minière débute au XIXe siècle et n'a cessé de s'accélérer jusqu'à aujourd'hui. En 2015, ce peuple aborigène avait signé un accord déterminant les conditions d'exploitation de cette région. 72 sites d'une importance considérable pour les Aborigènes seraient protégés par cette loi. Malgré cet accord, il y a environ 2 semaines, la société minière Rio Tinto a fait exploser la grotte Juukan Gorge, l'une des plus anciennes de la communauté aborigène.

Une indignation publique générale

La destruction de la grotte patrimoniale Juukan Gorge a suscité l'indignation dans tout le pays. Le 29 mai dernier, suite à cette destruction, le ministre des Affaires étrangères, Ben Wyatt, d'origine aborigène, a accordé à la multinationale BHP de détruire environ 40 autres sites aborigènes. Aucune loi ne permet en revanche au peuple aborigène de prendre part au processus de décision gouvernemental.

Paradoxalement, le ministre a annoncé qu'il travaillait à une réforme des lois sur le patrimoine afin d'élargir le "droit à l'autodétermination" des peuples autochtones en les comprenant davantage dans les processus de décision.

Ainsi, face à l'indignation qu'a suscité la destruction de Juukan Gorge, l'extension de la mine de South Flank est en suspens. La compagnie minière a promis qu'elle ne débuterait pas les travaux avant qu'une expertise scientifique ne soit réalisée.

En Australie, 60% de l'électricité est produite par l'industrie du charbon. Celui-ci est notamment brûlé dans des centrales thermiques, bien qu'il soit extrêmement polluant pour la planète. Les sociétés telles que BHP et Rio Tinto sont parmi les plus actives dans ce marché qui rapporte chaque année environ 60 milliards de dollars de chiffre d'affaires.


Retrouvez tous nos articles news sur notre blog en cliquant ici.


Retrouvez tous nos produits sur : auroremarket.fr

Rejoignez l'Aurore Market Family sur Facebook et Instagram !

Source image : Pixabay / Christophroesler

Sources :

Lucile Guerrier

Etudiante et stagiaire en communication - Aurore Market