À Séville, les oranges de la ville sont transformées en électricité

news Mar 15, 2021

En Espagne, la ville de Séville a trouvé le moyen de recycler les 5 700 tonnes d’oranges amères qui, une fois l’hiver venu, encombrent ses rues. La société municipale des eaux a ainsi lancé un programme innovant pour en faire de l’électricité propre qui alimentera l’une des usines de purification d’eau de la ville.

Quand Séville transforme ses oranges en électricité

Séville, sublime capitale andalouse, vous envoûte dès votre arrivée en ville avec l’azar. Ce parfum issu de la fleur d’oranger qui s’immisce dans toutes les rues. Ce sont les 48 000 orangers de la ville qui produisent ce délice olfactif.

Une odeur inoubliable pour tout visiteur de la région, mondialement réputée pour ses champs d’orangers à perte de vue qui produisent chaque année plus de 15 000 tonnes de fruits seulement pour l’exportation.

Mais une fois l’été terminé, les arbres de la ville ne se contentent pas de laisser derrière eux ce doux parfum. Ils font des 5 700 tonnes de fruits amers tombés de leurs branches, un véritable casse-tête sanitaire pour les services municipaux. Et un réel danger pour la circulation de la population qui plus est !

C’est pourquoi la municipalité a eu la lumineuse idée de lancer un programme expérimental pour donner une seconde vie à ces fruits : les utiliser pour créer de l’électricité !

Comment ça marche ?

Les oranges sont installées dans un système qui produit de l’électricité à partir de matière organique.

Le méthane, issu de la fermentation des oranges, entraîne alors le générateur qui va lui produire de l’électricité. La ville vise ainsi une production de 1500 kWh avec 35 tonnes d’oranges, soit l’équivalent de la consommation de 150 ménages.

Cette énergie produite par Emasesa, le service municipal des eaux, avec "seulement" 35 tonnes d’oranges amères délaissées, permet d’alimenter l’une des usines de purification d’eau de la ville et de la rendre énergétiquement indépendante !

Les perspectives sont réjouissantes car avec 1700 tonnes d’oranges, ils pourront alimenter 73 000 foyers en électricité par la suite.

Enrique Vaquerizo, responsable du service des eaux à Emasesa, déclare :

C’est une expérience innovante de l’économie circulaire à travers laquelle nous tirons parti de la matière organique. Nous voulons recycler toutes les oranges jetées de la ville.

Une première étape prometteuse

La phase expérimentale n’exploite qu’une toute petite partie de l’ensemble des oranges délaissées, mais les résultats obtenus permettent d’espérer un recyclage intégral de celles-ci.

Avec un investissement de 250 000 € de la part de la municipalité, il serait possible pour Séville d’autonomiser l’ensemble des usines de purification d’eau avec une énergie propre. Mais aussi d’alimenter toute une partie de la ville en utilisant le surplus pour le réseau des ménages !

Benigno López, chef du département environnemental d’Emasesa :

Il ne s’agit pas seulement d’économiser de l’argent, mais les oranges sont un problème pour la ville et nous produisons une valeur ajoutée à partir de déchets.

L’équipe d’Emasesa se dit convaincue que compte tenu de la grande quantité de fruits qui seraient autrement mis en décharge ou utilisés comme engrais, le potentiel est énorme.

Un projet qui ouvre la voie en Espagne, en termes de durabilité et de lutte contre le gaspillage et le réchauffement climatique, dont se félicite Juan Espadas Cejas (le maire de Séville). Il y voit là, la possibilité d’atteindre ses objectifs de réduction des émissions, d’autosuffisance énergétique et d’économie circulaire.

Un bel exemple d’inspiration et de développement à suivre !


Retrouvez tous nos articles news sur notre blog en cliquant ici.


Retrouvez tous nos produits sur : auroremarket.fr

Rejoignez la Aurore Market Family sur Facebook et Instagram !

Photo : Unsplash

Sources :

https://www.euronews.com/living/2021/03/02/seville-is-turning-35-tonnes-of-unwanted-oranges-into-electricity

https://www.theguardian.com/environment/2021/feb/23/how-seville-is-turning-leftover-oranges-into-electricity?CMP=twt_a-environment_b-gdneco&fbclid=IwAR2Fh-2O1oBNX-5aRTSkf2Bb_pJhdEg05M21SEUJxRvewRjy8h_1T78kCB0

https://www.filgoodnews.com/comment-seville-recycle-son-or-orange-pour-produire-de-lenergie/