30 millions d'euros débloqués pour aider les agriculteurs à réduire leur utilisation des pesticides

news Jul 30, 2020

Un plan d'aide de 30 millions d'euros a été débloqué afin d'aider les agriculteurs à acheter et s'équiper en matériels permettant de réduire l'usage de pesticides et les nuisances pour les riverains.

Un plan d'aide pour accompagner les agriculteurs

Afin de diminuer le recours aux pesticides, l'organisme FranceAgriMer révèle qu'un programme d'aide pour les agriculteurs a été récemment débloqué. Celui-ci s'élève à 30 millions d'euros et permettrait d'accompagner les agriculteurs dans leurs démarches d'équipements en matériels voués à réduire l'utilisation de pesticides et les nuisances pour les riverains.

L'organisme FranceAgriMer :

L'État accompagnera ainsi l'achat des pulvérisateurs les plus performants et de certains équipements alternatifs à l'utilisation de produits phytosanitaires. (Ce programme a) pour objectif d'aider les investissements permettant de réduire ou de substituer l'usage de produits phytosanitaires en vue de préserver l'environnement.

Le 9 juillet dernier, la liste des investissements éligibles a été publiée au bulletin officiel du ministère de l'Agriculture.

Protéger les riverains

Ces matériels devraient ainsi permettre de limiter la "dérive", c'est-à-dire le dépôt de produits hors des zones de traitement notamment sous l'effet du vent.

Au moment de l'annonce de cette aide en mai dernier, le ministère de l'Agriculture avait affirmé qu'elle entrait "en cohérence avec le nouveau dispositif mis en oeuvre au 1er janvier 2020 (les zones de non traitement (ZNT) aux pesticides) pour renforcer la protection des riverains lors de l'utilisation des produits phytosanitaires"

Des distances minimales pour l'utilisation de pesticides près des habitations ont été fixées. Elles sont de 5 mètres pour les cultures "basses" (légumes, céréales, etc.), 10 mètres pour les cultures hautes (fruits, vignes, etc.) et de 20 mètres pour les produits considérés comme les "plus dangereux", soit environ 0,3 % des substances actives utilisées.

Des dérogations tout de même possibles

Malgré ces mesures, des dérogations sont tout de même possibles en cas d'utilisation d' "un matériel homologué réduisant la dérive de pulvérisation". Les distances minimales peuvent être aussi réduites dans le cadre de chartes locales "de bon voisinage" entre les agriculteurs et la population vivant aux alentours.

Des ONG de défense de l'environnement considèrent, elles, que ces mesures ne sont pas suffisantes et pas assez protectrices pour la santé des agriculteurs et des riverains et surtout pour la biodiversité et l'eau.


Retrouvez tous nos articles news sur notre blog en cliquant ici.


Retrouvez tous nos produits sur : auroremarket.fr

Rejoignez l'Aurore Market Family sur Facebook et Instagram !

Source image : Pixabay/PublicDomainPictures

Sources :

30 millions d’euros débloqués pour réduire l’usage des pesticides agricoles
Interdire les pesticides les plus polluants, réduire la TVA sur le train, les 149 mesures demandées par la Convention citoyenne pour le climat ont été présentées à Emmanuel Macron ce 29 juin Retrouvez l’article sur notre site: http://www.20minutes.fr/planete/2810727-20200629-convention-citoyenne-150-peu-decus-choques-trois-jokers-emmanuel-macron…
Réduction des pesticides : 30 millions d’euros pour aider les agriculteurs à investir
Une enveloppe de 30 millions d’euros a été débloquée pour aider les agriculteurs à s’équiper en matériels destinés à réduire l’usage de produits phytosanitaires et les nuisances pour les riverains, rapporte mercredi l’organisme FranceAgriMer.

Lucile Guerrier

Etudiante et stagiaire en communication - Aurore Market